En direct

A Nézel, une serre-station d’épuration

- Pascale Tessier |  le 10/05/2013  |  SantéCollectivités localesTechniqueBâtimentEnvironnement

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Santé
Collectivités locales
Technique
Bâtiment
Environnement
Seine-et-Marne
Yvelines
France entière
Europe
Valider
YVELINES -

Au premier abord, la station d’épuration de Nézel ressemble à une serre plantée de végétaux. Inaugurée le 12 avril, la nouvelle usine du syndicat intercommunal d’assainissement (SIA) des Prés Foulons (1) est la première d’Ile-de-France à utiliser la technologie Organica FBR. Développée en Hongrie et installée ici par MSE, filiale de Veolia Eau, cette dernière s’appuie sur des traitements de boues activées associant des bactéries libres et des bactéries fixées sur les racines des plantes. Les végétaux sont sélectionnés pour leur système racinaire très développé (plongé dans l’effluent jusqu’à 1,5 m de profondeur) sur lequel se fixe la biomasse. Le procédé est placé sous serre, afin de maintenir une température supérieure à 6 °C favorable à leur croissance.

Outre une très bonne intégration de l’équipement dans son environnement, la qualité de l’eau de rejet se révèle « supérieure à celle exigée par la réglementation européenne », affirme François Potier, directeur commercial Ile-de-France - Centre de Veolia Eau. Autant de raisons qui ont convaincu les élus du SIA d’opter pour cette technologie, la station étant proche des habitations. Et force est de constater que le bâtiment, imaginé par l’agence d’architecture Atelier  251, est bien « un fort symbole de l’épuration verte », comme le disent en chœur Dominique Turpin, le maire de Nézel, et Alain Schmitz, le président du conseil général des Yvelines. Pour le financement de cet équipement de 3,577 millions d’euros HT, le département a participé à hauteur de 35 % du montant, tout comme l’Agence de l’eau Seine-Normandie (35 % également).
Avec leur nouvelle station d’une capacité de 6 400 équivalents-habitant, les communes devraient désormais voir aboutir leurs projets de lotissement, jusqu’alors refusés pour cause de saturation de la précédente installation.

PHOTO - 723197.BR.jpg
PHOTO - 723197.BR.jpg - © gregory proch/architecte : Atelier  251

(1) Constitué des communes d’Aulnay-sur-Mauldre, Bazemont, La Falaise et Nézel.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Dictionnaire du droit de l’urbanisme

Date de parution : 02/2019

Voir

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Accessibilité en ville : guide des équipements publics

Date de parution : 02/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur