Projets

A Nantes, Réalités et Dominique Perrault devront revoir le projet controversé Yellopark

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel - Etat et collectivités locales - Marché de l'immobilier

Devant une opposition  grandissante des riverains et alors que la concertation a été prolongée, la maire de Nantes, Johanna Rolland, a demandé aux acteurs de ce projet urbain 100% privé de revoir leur copie en abandonnant une tour de 120 m et en réduisant le nombre de logements de 2000 à 1500.

 

« Tout le monde devrait partir détendu pour aborder la nouvelle phase de ce projet » espère Alain Robert, adjoint en charge de l’urbanisme. L’élu commentait une annonce forte de Johanna Rolland, la maire de Nantes au sujet de Yellopark, un des grands projets nantais dont la particularité est d’être accompagné par la construction d’un stade de 40 000 places et d’être financé entièrement par le privé.

« La concertation a amené une évolution du projet. J’ai demandé à Yoann Joubert (NDLR : P-DG de Réalités, co-porteur du projet avec Waldemar Kita, président du FC Nantes) de renoncer la tour de 120 m et de réduire le nombre de logements à 1500 ».

 

Concession symbolique

 

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X