En direct

A mi-chantier, Atoll, le premier éco-parc commercial français est commercialisé à 72%
Image de synthèse du projet d'éco-parc commercial Atoll près d'Angers, par AAVP Architecture, qui ouvrira en mars 2012. - © © Compagnie de Phalsbourg

A mi-chantier, Atoll, le premier éco-parc commercial français est commercialisé à 72%

Jean-Philippe Defawe, bureau du Moniteur à Nantes |  le 15/11/2010  |  Maine-et-LoireFrance Architecture

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Maine-et-Loire
France
Architecture
Valider

Alors que la première pierre de ce chantier de 91.000 m² vient d'être posée, la Compagnie de Phalsbourg, le promoteur du premier éco-parc commercial français qui ouvrira près d'Angers en mars 2012, annonce un taux de commercialisation de 72%.

Mercredi 10 novembre 2010, Jean-Claude Antonini, président d'Angers Loire Métropole et maire d'Angers, Didier Roisné, maire de Beaucouzé et Philippe Journo, président de la Compagnie de Phalsbourg ont posé la première pierre de l'Atoll, le premier éco-parc commercial en France dont l'ouverture aura lieu en mars 2012. Cette première pierre est particulièrement symbolique car le chantier a démarré et le gigantesque bâtiment dessiné par Antonio Virga et Vincent Parreira (AAVP Architecture) est déjà largement sorti de terre. "C'est un chantier qui se passe particulièrement bien", commente Pierre Vanderbeken, directeur travaux de la Compagnie de Phalsbourg. "C'est un chantier de flux car près de 80% du bâtiment est constitué d'éléments préfabriqués. Aussi, nous avons adapté l'organisation du chantier en conséquence jusqu'à réaliser une route en enrobé qui entoure le bâtiment et qui sera ensuite recyclée", explique-t-il.

Bâtiment en forme d'ellipse

De l'organisation à l'architecture en passant par la taille du bâtiment (deux fois le stade de France), tout dans ce projet est impressionnant. D'une surface de 91.000 m² SHON (71.000 m² de surface de vente), le bâtiment est en forme d'ellipse légèrement incliné, percé d'immenses portes d'entrée. Il sera recouvert dans son ensemble d'une résille en aluminium perforé post laqué qui donnera un effet cinétique à la façade et une dimension particulière éclairé la nuit. Il accueillera une cinquantaine d'enseignes leaders, non seulement dans le domaine de la maison (Alinéa, Castorama, But, Darty, etc.). Un pôle de restauration situé au cœur du bâtiment complète l'ensemble. Enfin, il comporte 2.700 places de parking, 1.300 en aérien non bitumé et 1.400 en sous-sol. Situé près d'Angers, en bordure de l'A28, cette situation lui confère une position de vitrine de l'agglomération angevine tout en étendant sa zone de chalandise aux départements voisins, soit près de 850.000 habitants.
La Compagnie de Phalsbourg a investit 145 millions d'euros dans ce projet avec une volonté de s'inscrire dans une démarche de développement durable. Atoll est ainsi le premier ensemble commercial à avoir demandé la certification HQE® lorsque la norme "commerce" a été publiée en décembre 2008.

A lire aussi : "L'écologie gagne les centres commerciaux. Trois démarches vertes pour sortir des standards", dans "Le Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment", n° 5582 daté du 19 novembre 2010, pp. 52-56.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur