En direct

A Marseille, les artistes invités de Manifesta réinterrogent la ville
Manifesta a installé son QG au centre ville de Marseille dans un bâtiment situé à l'angle de l'emblématique Canebiere et du cours Saint-Louis. - © Christiane Wanaverbecq
Exposition

A Marseille, les artistes invités de Manifesta réinterrogent la ville

Christiane Wanaverbecq (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 07/09/2020  |  MarseilleWiny MaasMVRDV

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Culture
Marseille
Winy Maas
MVRDV
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

A Marseille, jusqu’au 29 novembre, la 13e édition de la biennale de création contemporaine Manifesta propose au public une série d’expositions et de lieux d’échanges avec le parti pris de tisser des liens avec les habitants. L’événement a été préparé avec l’architecte-urbaniste néerlandais Winy Maas et The Why Factory à Delft qui ont produit une étude urbaine donnant des clés de compréhension de la cité phocéenne.

Après Zurich en 2016 et Palerme en 2018, Marseille accueille jusqu’au 29 novembre, la 13e édition de Manifesta, biennale européenne de création contemporaine qui propose des événements dans 111 lieux.

Pour cette première incursion en France, trois parcours sont proposées aux visiteurs : Traits d’union.s, série d’expositions organisées en un récit de six chapitres (La maison, Le refuge, L’hospice, Le port, Le Parc, L’école), Tiers programme ou pôle éducation et médiation et Les Parallèles du sud, «plateforme d’échanges et d’expression collective».

Lecture des problématiques de la ville

Avec Traits d’union.s, événement central de la biennale, Manifesta 13 propose une lecture des problématiques de la ville : le logement, la pollution, la gestion de la question migratoire, l’injustice sociale, ...

L’exposition «La Maison» au musée Grobet-Labadié à Marseille est la première à avoir ouvert le bal le 29 août. Dans le grand escalier central de cet hôtel particulier du XIXe siècle, situé à proximité du parc Longchamp au centre-ville, sont notamment exposées les photographies de l’artiste marseillaise Martine Derain. Elles sont issues de sa série réalisée au début des années 2000 et consacrée aux appartements inhabités de la rue de la République, principal axe haussmannien de la cité phocéenne.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

A Marseille, les artistes invités de Manifesta réinterrogent la ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil