En direct

A Marseille, le port parie sur l’électrique
Le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) poursuit la réduction de son empreinte carbone avec, notamment, l’électrification des navires à quai. - © GPMM

A Marseille, le port parie sur l’électrique

Paul Boinet |  le 02/07/2021  |  Bouches-du-RhôneMarseillePortsEmpreinte carboneElectricité

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Bouches-du-Rhône
Marseille
Ports
Empreinte carbone
Electricité
Photovoltaïque
Panneau photovoltaïque
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Le Grand Port maritime de Marseille (GPMM) investit 50 millions d’euros dans la réduction de son empreinte carbone. Cette stratégie, dont le pilier est l’électrification des navires à quai, a été présentée ce 2 juillet à la ministre de la Mer, Annick Girardin, en visite dans les bassins Est.

Le GPMM poursuit la stratégie de réduction de son empreinte carbone. Cette ambition dont l’un des piliers est le déploiement de [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

A Marseille, le port parie sur l’électrique

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil