En direct

A Marseille, l’OM et la Ville scellent l’accord pour l’utilisation du stade Vélodrome

Rémy Mario (Bureau de Marseille du Moniteur) |  le 31/07/2014  |  EtatBâtimentImmobilierSportBouches-du-Rhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Réalisations
Etat
Bâtiment
Immobilier
Sport
Bouches-du-Rhône
Hérault
Architecture
Technique
Valider

Les deux parties ont signé le 31 juillet l’accord sur le loyer du Stade Vélodrome, avec un montant révisé par rapport à la délibération adoptée par le conseil municipal le 30 juin dernier. Sur le terrain, Arema achève les ultimes travaux pour une mise à disposition définitive de l’équipement fin août.

Fin du feuilleton estival autour du loyer dont devra s’acquitter l’Olympique de Marseille au titre de son utilisation du Stade Vélodrome rénové et agrandi : après avoir décidé d’aller jouer à Montpellier son premier match voire les suivants, menacé d’attaquer devant le tribunal administratif la délibération de la Ville fixant les conditions de mise à disposition du stade, Jean-Claude Gaudin, sénateur-maire de Marseille et Margarita Louis-Dreyfus, propriétaire du club ont scellé l’accord qui enterre la hache de guerre. Ce sera une part fixe plus une part variable calculée en fonctions des résultats sportifs. Selon Jean-Claude Gaudin, le loyer à payer par l'OM sera de 4 millions hors-taxes fixes par an, hormis une première saison exceptionnellement à 3 millions. En tout, avec la part variable sur les recettes, la mairie table sur 7,4 millions par an. Un calcul basé sur la moyenne des huit dernières saisons.

  Cet accord finalisé in extremis quelques jours avant la reprise de la Ligue 1 (6 août), évite le scénario improbable d’un chantier engagé dans une véritable course contre la montre (plus de 1000 personnes actuellement mobilisées) pour accueillir le 1er match à domicile de l’OM de la saison 2014-2015 et d’un club résident qui s’exile sous d’autres cieux…

Plus de 3 ans de travaux en site occupé

Pour Arema, en charge du contrat de partenariat pour la modernisation du Vélodrome et l’aménagement de ses abords, les équipes de GFC Construction et les nombreux sous-traitants qui ont participé aux travaux l’été 2014 marque en tout cas la fin d’une opération complexe et délicate, lancée à la mi-2011. Réalisé en site occupée (78 matchs et plus de 3 millions de spectateurs ont été accueillis pendant les travaux avec une jauge minimale de 40 000 spectateurs pendant les matchs de l’OM), elle a subi de nombreux évènements climatiques défavorables (lors des deux premiers hivers notamment) et par rapport au planning initial d’une livraison en juin 2014, la mise à disposition définitive de l’équipement est prévue fin août, soit seulement avec un décalage de deux mois. Un défi relevé avec à clé un investissement de 269,4 millions d’euros (hors programme immobilier) pour porter la capacité du stade à 67 000 places, le doter d’une couverture, rehausser la tribune Ganay, aménager un parvis et un cheminement intérieur et reconstruire totalement la tribune Jean-Bouin, « le chantier de 2014 » avec la fin des travaux de couverture et la mise en place d’une nouvelle pelouse

 

Programme immobilier d’accompagnement : cap sur 2016

 

Concernant le PIA (programme immobilier d’accompagnement) et l’écoquartier de 100 000 m² prévu autour du Stade Vélodrome, les chantiers se poursuivent et il devrait être quasiment achevé au printemps 2016, juste avant l’Euro 2016.

Prévu dans le cadre du PIA, la future clinique Monticelli-Vélodrome portée par Générale de Santé sera mise en chantier en février prochain.
Prévu dans le cadre du PIA, la future clinique Monticelli-Vélodrome portée par Générale de Santé sera mise en chantier en février prochain. - © © Didier Rogeon Architecte

« Il n’y a eu aucun recours sur les permis de construire du PIA du Stade Vélodrome, ce qui est un fait notable à Marseille. Tous les chantiers sont ouverts ou le seront d’ici à la fin de l’année. La seule inconnue aujourd’hui reste le centre commercial de Dougty Hanson avec le recours en conseil d’Etat sur l’autorisation commerciale » explique Alain Largilier, directeur régional PACA de Cirmad, AMO d’Arema pour ce projet et opérateur immobilier de nombreuses opérations du PIA.

  Les prochains chantiers à venir, en plus des 775 logements mixtes en cours de réalisation, concernent notamment la construction des deux hôtels 3 et 4 étoiles de 162 chambres et 126 chambres (enseignes Marriott et B & B), de 12 000 m² de bureaux et de la future clinique Monticelli-Vélodrome par Générale de Santé. Signé Didier Rogeon, cet équipement dédié à la chirurgie ambulatoire, va se développer sur 6000 m². Le début du chantier est prévu en février 2015 et l’ouverture du pôle en septembre 2016.

Commentaires

A Marseille, l’OM et la Ville scellent l’accord pour l’utilisation du stade Vélodrome

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

AMC n°261 - Spécial Intérieurs 2017

Date de parution : 07/2017

Voir

Nouvelles architectures en métal

Nouvelles architectures en métal

Date de parution : 11/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur