En direct

A Lyon, une verrière de 1100 m² coiffe la cour du midi du Grand Hôtel-Dieu
La verrière toute en légèreté et transparence abrite les commerces. - © © Vincent Ramet

A Lyon, une verrière de 1100 m² coiffe la cour du midi du Grand Hôtel-Dieu

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 22/06/2017  |  TechniqueRhôneProduits et matérielsVerre

Cette structure de métal et de verre fait office de quatrième dôme du Grand Hôtel-Dieu.

Conçus dans un esprit «Covent Garden», les espaces de commerces réalisés dans le cadre du chantier de reconversion du Grand Hôtel-Dieu prennent forme avec la pose d’une verrière couvrant la cour du midi. «Pour apporter de la valeur à ces nouveaux espaces, nous avons travaillé sur l’idée d’une verrière qui réponde à la géométrie de la cour», souligne Claire Bertrand, architecte au sein de l’agence AIA Associés, en charge de la conception de l’opération aux côtés de Didier Repellin, architecte en chef des monuments historiques.

400 verres feuilletés sérigraphiés

Décollée de 40 cm de la façade des bâtiments de la cour – pour assurer une ventilation naturelle - et parfaitement alignée sur la corniche qui court tout le long, cette verrière auto-stable présente une double courbure d’une pente maximale de 2%. D’une surface de 1 100 m2 pour un poids de 120 tonnes, la verrière «repose sur six poteaux métalliques de cinquante centimètres de diamètre», indique Thierry Brossard, directeur du projet chez Eiffage construction centre-est. La structure métallique est aujourd’hui parée de 400 verres feuilletés sérigraphiés.

«Les éléments de la structure ont été préfabriqués à Châteauroux (Indre) par l’entreprise Renaudat avant d’être assemblés et soudés sur place, précise Thierry Brossard. Deux semaines ont été nécessaires pour poser les 400 verres, de fabrication allemande. Les petits points de la sérigraphie laissent passer la lumière tout en assurant un filtre protecteur contre le soleil. Au total, cinq mois de travaux ont été nécessaires pour finaliser l’installation de cette structure qui bénéficie d’une ATEx du CSTB.

Commentaires

A Lyon, une verrière de 1100 m² coiffe la cour du midi du Grand Hôtel-Dieu

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX