En direct

A Lille, le Palais de la Bourse enfin intégré à la ville
Les rez-de-chaussées du beffroi lillois seront commercialisés afin de rentabiliser une opération estimée à près de 10 millions d'euros - © © Agence d'Architecture Philippe Prost

A Lille, le Palais de la Bourse enfin intégré à la ville

Maxime Bitter (bureau de Lille du Moniteur) |  le 30/01/2014  |  ArchitectureFrance entièreParisNord

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Projets
Architecture
France entière
Paris
Nord
Valider

La CCI Grand Lille, propriétaire et occupant du monument lillois a retenu l’architecte Philippe Prost pour la modernisation et la valorisation de son siège.

Le Palais de la Bourse, célèbre pour son beffroi qui domine la Grand Place de Lille et symbole de l’entrepreneuriat du Nord, va vivre une seconde jeunesse à l’aube de son centenaire. Peu adapté à l’usage moderne de bureaux, avec un socle de rez-de-chaussées fermés dans l’hyper-centre commercial de Lille, le siège de la CCI Grand Lille faisait depuis des années l’objet de convoitises des grandes enseignes hôtelières de luxe. Philippe Hourdain, son président, prend le contrepied et choisi d’ancrer son siège dans l’hyper-centre lillois, en ouvrant ce monument à la ville.

Le hall d'honneur de la CCI sera aménagé et ouvert au public, faisant du Palais de la Bourse la plus grand place couverte de Lille
Le hall d'honneur de la CCI sera aménagé et ouvert au public, faisant du Palais de la Bourse la plus grand place couverte de Lille - © © Agence d'Architecture Philippe Prost

Après concours de maîtrise d’œuvre, c’est l’architecte parisien Philippe Prost qui a été retenu en finale contre Manuelle Gautrand et Coldefy. « Avec la rénovation de l’hôtel de la monnaie à Paris, nous sommes confrontés à un monument aux caractéristiques urbaines et patrimoniales similaire », raconte-t-il. Dans le Nord-Pas-de-Calais, ce spécialiste de Vauban est connu pour son schéma directeur de restauration de la Citadelle et la construction du mémorial Notre-Dame-de-Lorette.

Le projet de Philippe Prost se veut minimaliste. L’immeuble n’est pas classé, mais aucune modification structurelle n’était envisageable. La grande nouveauté pour les Lillois sera l’ouverture totale du bâtiment au public. Du moins de son hall central, ancienne corbeille de la bourse lilloise. Cette place couverte, à l’image de celle en face de la Vieille Bourse, sera sans doute un nouveau joyau lillois accessible à tous. Accessible depuis quatre accès différents autour de l’ïlot, cette place permettra de nouveaux cheminement dans cet hyper-centre.

Pour financer ces travaux estimés à près de 10 millions d’euros, la CCI va commercialiser les rez-de-chaussées en boutiques de luxe (1,2 million d’euros par an attendus). La greffe urbaine avec le Vieux Lille commerçant sera ainsi faite et l’on peut espérer que la Place du Théâtre retrouvera une vie nocturne.

Commentaires

A Lille, le Palais de la Bourse enfin intégré à la ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Histoire de l’architecture agricole

Histoire de l’architecture agricole

Date de parution : 07/2019

Voir

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Règlement de sécurité incendie ERP avec historique des versions

Date de parution : 07/2019

Voir

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

AUTODESK REVIT pour les bureaux d'études Fluide

Date de parution : 06/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur