En direct

A Lille, le Concours bas carbone EDF se fait très urbain
La remise des prix du Concours bas carbone EDF, le 15 décembre à Lille. Au premier plan, Martine Aubry, maire de la ville, remet le trophée à l'architecte-urbaniste Frédéric Bonnet, de l’agence Obras. - © © Olivier Touron - Toma Divergence-images

A Lille, le Concours bas carbone EDF se fait très urbain

Service architecture et urbanisme |  le 22/12/2015  |  ArchitectureConcours

L’équipe formée par Obras, 169 Architecture et Elioth a remporté la 7édition de l’appel à idées organisé par l’électricien français. Ce concours d’architecture, axé depuis l’origine sur la « transformation durable », portait pour la première fois sur la revitalisation de tout un quartier, situé dans la métropole nordiste.

Compétition d’architecture lancée par EDF pour inciter à réfléchir à la « transformation durable de la ville », le Concours bas carbone a pris en 2015, une dimension urbaine. Pour sa 7édition, il invitait en effet à imaginer le futur d’un secteur entier de Lille, l’îlot Charles-de-Muyssaert. Le 15 décembre, l’équipe formée par les agences d’architecture et d’urbanisme Obras et 169 Architecture, avec l’atelier d’ingénierie Elioth, a remporté l’appel à idées avec son projet « La fabrique de la renaissance - Métamorphose d’une ville ». Leur scénario raconte notamment l’avenir énergétique de ce quartier dans la perspective des exigences de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

© Diane Berg/Alexandre Dubure/Obras

Alors que le concours d’idées s’inscrivait dans le cadre de l’événement lille3000, dont le thème est justement cette année « Renaissance », le jury présidé par la maire de la ville, Martine Aubry, a par ailleurs décerné une mention spéciale au collectif Ajap 2014. Cette équipe composée par les agences NEM/Niney et Marca, R Architecture, Loïc Picquet, CLAAS architectes, Studio 1984, Bassinet Turquin Paysage, Franck Boutté Consultants et Jean Couvreur, a proposé dans son projet « 35e anniversaire du quartier Muyssaert » de remodeler le périmètre selon les principes de la « slow city ».

Ces projets, ainsi que ceux des deux autres équipes en lice, menées respectivement par les agences Franklin Azzi Architecture et l’Atelier maA, sont exposés jusqu’au 17 janvier, dans le cadre de la programmation de lille3000, à la Maison Folie Moulins (*).

Commentaires

A Lille, le Concours bas carbone EDF se fait très urbain

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX