En direct

A Lille, le centre de formation des fonctionnaires joue à pile ou face

Marie-Douce Albert |  le 23/07/2015  |  ArchitectureRéalisationsNord

Dédié aux agents de la fonction publique territoriale du Nord-Pas de Calais, le bâtiment livré en 2014 s’étire sur une parcelle longue de 137 mètres du quartier Euralille 2. En le dotant de façades différenciées, l’atelier d’architecture Brenac + Gonzalez et Associés a échappé à l’écueil du monolithe monotone.

L’architecte Xavier Gonzalez l’a rebaptisé « Janus ». Comme le dieu romain, le bâtiment des bureaux du Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) du Nord-Pas-de-Calais, livré par l’agence Brenac + Gonzalez et Associés, présente en effet deux visages. Mais alors que le personnage mythique regardait à la fois vers le passé et le futur, le bâtiment construit à Lille fait front au nord et au sud.

L’établissement public qui organise la formation continue des fonctionnaires des collectivités locales mais aussi d’organismes tels que les offices HLM ou les crédits municipaux de la région a déménagé pour ouvrir en septembre 2014 à Euralille 2, le secteur qui prolonge le grand projet d’aménagement urbain Euralille vers le sud. Le bâtiment a dû s’y positionner sur une parcelle étroite, s’étirant sur 137 mètres entre deux voies, dont un boulevard d’accès vers le périphérique. L’agence parisienne, qui a remporté le concours en 2011, a toutefois su éviter d’en faire une interminable barre.

Sculpturale ou domestique

« Du côté du boulevard, au nord, nous avons privilégié une façade très urbaine, précise Xavier Gonzalez. Elle a une composition sculpturale, dans l’esprit de l’œuvre de l’artiste Eduardo Chillida. En revanche, le côté sud est plus domestique. Avec ses balcons filants, il a été pensé comme un lieu de rencontres. » Dans les faits malheureusement, la convivialité imaginée par la maîtrise d’œuvre n’est pas offerte de façon égale à tous les usagers du lieu. Le CNFPT a en effet choisi de ne pas ouvrir ses coursives aux quelque 900 stagiaires qui viennent chaque jour se former dans ces locaux. En revanche, dans les étages supérieurs, réservés à l’administration de l’organisme, les personnels peuvent accéder aux espaces de plein-air.

Commentaires

A Lille, le centre de formation des fonctionnaires joue à pile ou face

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur