En direct

A la Porte d’Orléans, les bus cohabitent avec les logements

Nathalie Moutarde (Bureau Ile-de-France du Moniteur) |  le 17/11/2017  |  TransportArchitectureTechniqueBâtimentParis

Dans le cadre de la modernisation de son dépôt de bus du boulevard Jourdan (XIVe arrondissement), la RATP, via ses filiales, a développé un projet mixte. Plus de 660 logements prennent place sur le socle formé par le centre de bus reconstruit.

Inauguré le 16 novembre, l’ensemble immobilier «Les Ateliers Jourdan-Corentin-Issoire» situé à la Porte d’Orléans (XIVe arrondissement), représente un bel exemple de reconstruction de la ville sur la ville. Le programme combine un centre bus flambant neuf (183 places) et ses ateliers de maintenance à 660 logements (sociaux, privés, étudiants) en surélévation, accompagnés d’une crèche et d’une halte-garderie.

Le projet trouve son origine dans la volonté de la RATP de moderniser son outil industriel. Dans une ville comme Paris, la seule façon d’avoir les moyens de rénover un dépôt de bus datant du XIXe siècle est d’utiliser sa surface de toiture pour y construire des logements. L’équipement a été entièrement démoli et reconstruit, gagnant au passage 40 places de stationnement de bus, cette opération a été rendu possible par la cession de droits à construire en superstructure. En l’occurrence, les charges foncières ont financé 80% du montant de l’investissement (56 millions d’euros).

La SEDP, pilote de l’opération

Ce nouveau morceau de ville parisien prend place sur une parcelle de 2 ha, délimité par le boulevard Jourdan, la rue du Père-Corentin et celle de la Tombe-Issoire. La RATP a confié le pilotage de l’opération à l’une de ses filiales, la Société d’études et de développement patrimonial (SEDP). Les trois programmes de logements reposent sur le socle constitué par le centre de bus, chacun donnant sur une artère. Logis-Transports, autre filiale de la RATP, a porté les 193 logements sociaux (en cours de livraison) qui se développent le long du boulevard Jourdan ainsi que les 11 000 m2 de la résidence pour étudiants (d’une capacité de 365 places, elle sera achevée au début 2018), rue de la Tombe-Issoire. Eiffage Immobilier a assuré la maîtrise d’ouvrage des 108 appartements privés, rue du Père-Corentin, déjà livrés et, pour la plupart, habités.

Trois équipes de maîtrise d’œuvre

Compte tenu de la taille et de la mixité du projet, la SEDP avait désigné trois agences d’architecture. Si elles ont travaillé ensemble sur la conception du parking de bus, chacune a imaginé une partie spécifique du complexe urbain. Nasrine Seraji (Atelier Asaa) a conçu les logements sociaux et quelques logements privés, la crèche et la halte-garderie;  Eric Lapierre (Atelier Elex) a dessiné la résidence pour étudiants tandis que l’agence ECDM (Emmanuel Combarel & Dominique Marrec) s’est vue attribuer l’essentiel du volet habitat privé. «Chaque immeuble affiche une conception unique et originale et s’intègre à une harmonie d’ensemble autour du centre de bus. La qualité de vie et d’usage des différents bâtiments a été particulièrement travaillée. Le projet architectural jouant sur la superposition de différents niveaux fait la part belle à la lumière, à l’espace et aux surfaces végétalisées», fait valoir la RATP.

Protocole d’accord entre la Ville de Paris et la RATP

Les 102 000 m2 de l’opération ont été réalisés par Eiffage Construction en 34 mois. Jusqu’à 300 compagnons ont été mobilisés sur le chantier. Hors foncier, le coût du projet s’élève à 163 millions d’euros (centre de bus compris). Les «Ateliers Jourdan-Issoire-Corentin» constituent la première illustration du protocole d’accord signé en décembre 2014 entre la Ville de Paris et la RATP qui prévoit la construction de 2 000 logements d’ici à 2024 (dont au moins 50% de sociaux), dans le cadre de la restructuration d’une dizaine de sites industriels de la RATP.

Commentaires

A la Porte d’Orléans, les bus cohabitent avec les logements

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX