En direct

A la Part-Dieu, un « totem » pour tutoyer les cieux

EMMANUELLE N'HAUX |  le 24/02/2017  |  Alpes-MaritimesRhône

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Alpes-Maritimes
Rhône
Valider
Lyon -

Le projet urbain actuellement conduit dans le quartier de la Part-Dieu, à Lyon, entre dans une nouvelle phase avec le dépôt des permis de construire du pôle d'échanges multimodal et de la future tour qui sera érigée tout contre la gare. Deux projets indissociables. Le premier vise notamment à doubler la surface de la gare, à créer une place basse sous son parvis et de nouveaux accès aux quais. Porté par Vinci Immobilier, le second prévoit la construction d'un gratte-ciel conçu par l'agence Dominique Perrault Architecture (DPA). Il abritera un hôtel 4* de 168 chambres dans sa partie basse, et plus de 66 000 m2 de surface de plancher dédiés aux bureaux dans les étages supérieurs, de R + 5 à R + 43.

« Des commerces sont également intégrés dans ce programme. Nous en réaliserons ainsi quelque 3 000 m2 dans le socle du bâtiment, en rez-de-chaussée et en R + 1, et 1 500 m2 complémentaires dans la galerie marchande de la place basse qui s'étendra jusqu'à la tour », souligne Stéphane Reymond, directeur général adjoint de l'immobilier résidentiel et des régions chez Vinci Immobilier, et directeur régional Rhône-Alpes-Auvergne. La commercialisation locative des surfaces tertiaires sera lancée à la mi-mars lors du salon du Mipim à Cannes. Avec « rigueur » et « simplicité », l'agence DPA a imaginé cette tour de 170 mètres de haut comme un « grand totem qui viendra dialoguer avec la pyramide de la tour “ crayon ” et le couronnement en biais de la tour Incity, toutes proches », explique Dominique Perrault.

Grandes vitrines et maille plissée. Dense, enraciné, cet ensemble comprend « au premier plan un socle qui avance, et au-dessus le volume qui s'élance », poursuit l'architecte. A la base du bâtiment, les concepteurs ont dessiné de grandes vitrines transparentes sur tous ses côtés, marquant ainsi les entrées de l'hôtel, des commerces ou des bureaux. En façade, une maille plissée permettra « d'attraper la lumière dans toutes les directions. Parfois réfléchissante, elle se fera plus sombre avec un effet pailleté à d'autres endroits. Il y aura toujours des éclats de lumière sur le totem », précise Dominique Perrault.

Raccordée au réseau de chaleur de la Ville pour la production de chaud et de froid, la tour vise une certification HQE, niveau « excellent », et une labellisation Breeam au même échelon. Le promoteur s'engage sur une garantie de performance énergétique à la livraison de l'ouvrage et sur la maintenance en phase d'exploitation du bâtiment. Les travaux de démolition et de désamiantage des constructions présentes sur l'emprise de la future tour devraient démarrer au second semestre 2018. La livraison de l'ensemble est attendue pour la fin 2022.

Maîtrise d'ouvrage pour la tour : Vinci Immobilier. Maîtrise d'œuvre : agence DPA (architectes), Etamine (BE HQE), Barbanel, Bérim (fluides), Arcora (façades), Setec TPI (structures), Egis (coordination des études), AE75, Iliade Ingénierie (économie), Socotec (bureaux de contrôle). Groupement pour la place basse : Sud Architectes, Setec ALS-Egis.

PHOTO - 5974_377273_k2_k1_947307.jpg
PHOTO - 5974_377273_k2_k1_947307.jpg - © DPA

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur