En direct

A La Défense, un cristal taillé à la mesure de la tour Hekla
L’architecte Jean Nouvel, truelle à la main, a posé la première pierre de la tour Hekla en présence de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, et (à gauche) Marie-Célie Guillaume, directrice générale de l’établissement Paris-La Défense.- © Aurore Gehin/Le Moniteur

A La Défense, un cristal taillé à la mesure de la tour Hekla

Aurore Gehin |  le 19/06/2019  |  La DéfenseJean NouvelXavier HuillardProjetsHauts-de-Seine

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

La Défense
Jean Nouvel
Xavier Huillard
Architecture
Projets
Hauts-de-Seine
IGH
Vinci
Valider

Dans le quartier de la Rose de Cherbourg, à Puteaux (Hauts-de-Seine), la première pierre de la tour Hekla vient d'être posée. La livraison de cet édifice de 220 mètres est attendue pour 2022.

 

Truelle à la main, l’architecte Jean Nouvel, avec le président du département des Hauts-de-Seine et de l’établissement Paris La Défense, Patrick Devedjian, et Xavier Huillard, le PDG du groupe Vinci, à ses côtés, a posé la première pierre de la tour Hekla le 17 juin à Puteaux. Ce projet « s’inscrit dans un appel d’offre concepteurs – promoteurs lancé en 2012 », a rappelé Patrick Albrand, président de Hines France, l’un des promoteurs qui, sur cette opération, ont collaboré avec les Ateliers Jean Nouvel (AJN).

Haute de 220 mètres, Hekla est censée rééquilibrer au sud-ouest la skyline du quartier d’affaires de la Défense. Depuis le lancement des travaux, en 2018, les fondations ont été creusées. La construction de la tour elle-même vient de débuter.

Séduire les Millenials

Lors de son achèvement, annoncé pour 2022, le bâtiment devra permettre de répondre au besoin du premier quartier d’affaires européen de diversifier son immobilier d’entreprises afin d’être en mesure de séduire les salariés de la génération Millenials.

Avec 48 étages et 76 000 m² de surface utile brute locative (SUBL), dont 66 000 m² de bureaux, la tour pourra accueillir quelque 5 800 collaborateurs. Elle comprendra de nombreux espaces communs : cinq restaurants, un auditorium de 250 places, un espace bien-être, deux business centers, des loggias et des terrasses à tous les niveaux sur 2 518 m². Au 49e niveau, un rooftop s’ouvrira sur un jardin suspendu.

Sur le même sujet A La Défense, la Rose de Cherbourg aura bientôt sa tour


« Nous sommes fiers de mettre au service de cette œuvre notre expérience », a déclaré Xavier Huillard, le PDG du groupe Vinci dont une filiale, Bateg, est en charge de la construction. Il a insisté sur la « vision renouvelée des espaces de travail et de vie » que porte ce projet. Les promoteurs Hines et AG Real Estate ont confié la conception du futur environnement de travail à Jean Nouvel ainsi qu’aux Créatives, un collectif de jeunes talents spécialisés dans le sport, la philosophie, l’accessibilité universelle, la gastronomie, le design et l’intelligence artificielle.

Pour sa part, Jean Nouvel a imaginé la silhouette du futur édifice comme un « cristal mais sous une forme compacte. » Sa volonté a été d’ « écrire un vocabulaire de tour qui n’existe pas », avec cette contrainte supplémentaire de devoir marquer un quartier en pleine évolution en lui offrant un jalon architectural de son temps. « L’architecture est un art de témoignage. Il lui faut des témoins pour chaque époque », conclut le concepteur.


Echangeur routier en mutation

La tour Hekla s’insèrera dans un tissu urbain dense situé à 300 mètres de la Grande Arche et du pôle de transports de La Défense. Elle sera la pierre angulaire de la restructuration urbaine du grand échangeur routier de la Rose de Cherbourg et, plus largement, de la requalification du boulevard circulaire en promenade végétalisée.

Sur le modèle de la High Line new-yorkaise, les futurs aménagements viseront à transformer la voirie, en partie, en espace piéton ouvert à la déambulation et aux activités sportives. Les voies de circulations conservées mais transformées en boulevard urbain assureront la liaison entre Puteaux et La Défense.

Fiche technique


Maître d’ouvrage : Hines, AG Real Estate.

Acquéreurs : Amundi Immobilier, Primordial Reim.

Maître d’œuvre : Ateliers Jean Nouvel (architecte). Hines, AG Real Estate (délégués).

Entreprises : Bateg (filiale de VINCI Construction France) et co-traitants (Permasteelisa, Thyssenkrupp, Vinci Energies).

Surface : 76 000 m² SUBL dont 66 000 m² de bureaux.

Hauteur : 220 mètres, 48 étages.

Calendrier : Appel d’offre, 2012. Démarrage du chantier, 2018. Livraison, 2022.

Commentaires

A La Défense, un cristal taillé à la mesure de la tour Hekla

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Exécution des marchés publics

Exécution des marchés publics

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur