En direct

A l'ouest, l'étude du métro sur les rails

E. N. |  le 23/03/2018  |  TransportRhône

Lyon -

Votée dans le plan de mandat 2015-2020 du Sytral, le syndicat mixte des transports en commun lyonnais, l'étude d'opportunité et de faisabilité d'une nouvelle ligne de métro (E) dans l'ouest lyonnais a été conduite entre novembre 2016 et janvier 2018 par Egis Rail. « Ce projet s'inscrit dans une volonté de poursuite du maillage de l'agglomération et d'accompagnement du développement économique du territoire », souligne David Kimelfeld, président de la métropole de Lyon. Marqué par une congestion automobile élevée, l'ouest lyonnais est également caractérisé par une dynamique urbaine importante avec 8 % d'augmentation de la population entre 2010 et 2015 et des projections de capacité de développement résidentiel tout aussi importants dans le cadre du plan local d'urbanisme et de l'habitat (PLU-H) qui sera voté d'ici à la fin de l'année. Faute d'un réseau viaire évolutif et en raison de la topographie des lieux, l'étude d'un tramway et d'un bus à haut niveau de service a été délaissée au profit d'un métro.

12 scénarios étudiés. Sur la base d'une implantation du terminus à proximité de la gare d'Alaï à Tassin-la-Demi-Lune, d'un raccordement au réseau existant et d'un débranchement, d'un prolongement ou de la création d'une nouvelle ligne de métro, douze scénarios ont été étudiés. Tous ont été passés à la moulinette d'une analyse muticritère axée sur la cohérence avec le développement urbain, les prévisions de fréquentation, les risques, les coûts, les délais… La création d'une nouvelle ligne, soit au départ de Bellecour, soit au départ d'Hôtel de Ville, est sortie du lot.

Le premier projet, en correspondance avec les lignes de métro A et D, présente un tracé de 6 km d'infrastructure en tunnel. Il desservirait cinq stations : Bellecour, Saint-Irénée, Point du Jour, Constellation et Alaï. Le second, long de 6,6 km, en correspondance avec les lignes A et C, compterait six stations : Hôtel de Ville, Saint-Paul, Saint-Irénée, Point du Jour, Constellation et Alaï. Un scénario qui présente des risques techniques plus importants en raison de l'espace contraint au droit des stations Hôtel de Ville et Saint-Paul. Deux délibérations relatives au projet de la ligne E seront présentées lors du prochain comité syndical, en avril. Si les élus du Sytral votent la poursuite du projet, la mise en service du métro est attendue vers 2030.

PHOTO - 12085_740798_k2_k1_1759903.jpg
PHOTO - 12085_740798_k2_k1_1759903.jpg

Commentaires

A l'ouest, l'étude du métro sur les rails

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX