En direct

A l’assaut des aires de jeux dans une ancienne caserne

Emmanuelle N’Haux |  le 25/07/2014  |  Aménagements extérieursBâtimentSportIsèreTechnique

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Aménagements extérieurs
Bâtiment
Sport
Isère
Technique
Valider
ESPACES PUBLICS -

Fort de ses 17 hectares, le parc Blandan s’impose comme le troisième parc lyonnais. Ouvert en septembre, il s’enrichit de nouveaux espaces de jeux : terrains multisports, skate-park et aire d’escalade sur les remparts.

Ancienne caserne militaire reconvertie en parc urbain, le site Blandan dévoile ses aires de jeux, pour le plus grand plaisir des visiteurs. « Dans ce quartier, peu pourvu en équipements sportifs, nous devions apporter des réponses variées en proposant différentes activités », souligne Bertrand Vignal, paysagiste de l’agence Base, mandataire de l’équipe de maîtrise d’œuvre. A commencer par la vague des remparts destinée aux 6-12 ans, équipement phare du site. Située face à la nouvelle place d’armes, elle rejoue une attaque des fortifications du XIXe siècle qui bordent le parc. D’une surface déployée de près de 1 000 m2, cette structure, longue de 55 mètres pour 21 mètres de profondeur et 8 mètres à son point le plus haut, ne ressemble pas à un château fort, mais en a tous les attributs : souterrain, passage secret, cordage… tout est là au service de l’imaginaire des enfants. « Malgré ses dimensions, la vague des remparts n’est pas un bâtiment. Elle est un paysage, une surface à éprouver et à explorer », illustre le paysagiste. Imaginée par Base, elle a été réalisée par la Société dauphinoise de charpente couverte, installée en Isère. « Nous avons préfabriqué certains murs en intégrant le bardage en robinier, qui présente les mêmes caractéristiques que des bois exotiques, ainsi que des éléments de structures volumiques comme les niches, précise Emmanuel Favet, responsable du bureau d’études. Sur place, nous avons réalisé un gros travail d’habillage avec des contraintes fortes de mise en œuvre. » En effet, pour des raisons de sécurité, aucun espace de plus de 8 mm entre les différents éléments de la structure, n’est toléré.

Des dalles de béton pour la pratique sportive

Dans la partie basse du parc, en prolongement du front forestier, les aires sportives trônent sur les dalles des anciens hangars militaires. Sur une surface de 18 000 m2, badminton, terrain de basket, de volley, tables de ping-pong, aires de musculation… toutes les pratiques sont envisagées et modifiables à l’envi. « Ces espaces sont totalement mutables. Seul le terrain de football est traité en sol souple, le reste des surfaces étant marqué par de la peinture au sol », précise Bertrand Vignal.
Les dalles les plus endommagées ont été sciées et le béton a laissé place à des plantations qui se développeront sans arrosage. Le front forestier semble ainsi s’étendre sur les dalles sportives. « Le mobilier fait partie intégrante de la structure d’usage de ces dalles. » Les larges banquettes servent aussi bien à se reposer que de points d’appuis pour des exercices de musculation. Une association s’est ainsi créée autour des sports de rue et investit les lieux régulièrement.
Pour compléter le dispositif, un skate-park de plus de 1 000 m2 a été aménagé pour la pratique de tous les types de glisse. « Les lieux que nous avons imaginés ont une fonction sportive. Mais à l’usage, nous constatons une divergence d’appropriation des espaces. L’avenir des espaces publics en ville se joue ici », conclut Bertrand Vignal.

PHOTO - 800222.BR.jpg
PHOTO - 800222.BR.jpg - © photos BASE
PHOTO - 800243.BR.jpg
PHOTO - 800243.BR.jpg - © base
PHOTO - 800217.BR.jpg
PHOTO - 800217.BR.jpg - ©
PHOTO - 800221.BR.jpg
PHOTO - 800221.BR.jpg - ©
PHOTO - 800218.BR.jpg
PHOTO - 800218.BR.jpg - ©
Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Grand Lyon. Maîtrise d’œuvre : Groupement Base/OGI/ON/CSD ingénieur/Archipat/Explorations architecture/N. Vrignaud. Bureau de contrôle : Bureau Veritas. Coordinateur sécurité : Presents. Entreprises vague des remparts : SDCC (mandataire)/Satra/Divers Cité Services. Entreprises skate-park : E2S compagny (mandataire)/Magevand/Omnium dallage. Surfaces : 18 000 m2 (terrains multisports), 1 230 m2 (skate-park) et 1 000 m2 (vague des remparts). Coût : 1,1 million d’euros HT (vague des remparts) ; 1,9 million d’euros HT (dalle sportive et skate-park).

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Éclairage des espaces extérieurs

Éclairage des espaces extérieurs

Date de parution : 05/2019

Voir

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur