En direct

A Grenoble, un pas de plus vers le réaménagement de l’A480 et du Rondeau
Le projet de réaménagement de l’autoroute urbaine de Grenoble vient d’être déclaré d’utilité publique. - © Jacques-Marie Francillon / Grenoble-Alpes Métropole (2008)

A Grenoble, un pas de plus vers le réaménagement de l’A480 et du Rondeau

Emmanuelle N’Haux (Bureau de Lyon du Moniteur) |  le 27/07/2018  |  IsèreInfrastructures

La signature de l’arrêté préfectoral de déclaration d’utilité publique (DUP) par le Préfet de l’Isère marque une étape supplémentaire dans le projet de réaménagement de l’autoroute urbaine de Grenoble.

Construits il y a plus de 30 ans, l’480 et l’échangeur du Rondeau ne sont plus dimensionnés pour recevoir les 100 000 véhicules qui y circulent quotidiennement. Après la signature d’un protocole d’intention en novembre 2016, entre l’Etat, le département de l’Isère, la métropole de Grenoble et le concessionnaire Area, et l’enquête publique conduite entre le 20 novembre 2017 et le 12 janvier 2018, la signature, le 23 juillet, de l’arrêté préfectoral de déclaration d’utilité publique marque une nouvelle étape dans le projet de réaménagement de ces infrastructures.

« Cette signature marque une nouvelle étape décisive pour ce projet qui est prioritaire de la métropole et que nous menons en toute intelligence avec nos partenaires que je tiens ici à saluer. Nous avons là l’illustration d’un travail collectif au service de l’intérêt général. Des dizaines de milliers de métropolitains sont concernés par ces changements, qu’ils circulent quotidiennement sur ces voies ou qu’ils vivent à proximité immédiate. Avec ce projet, nous œuvrons pour une circulation fluidifiée, sécurisée, apaisée, mais également une amélioration de la qualité de l’air et moins de nuisances sonores. Autant de bénéfices pour les habitants, mais aussi pour l’image et l’attractivité de notre territoire », a souligné Christophe Ferrari, président de la métropole.

 

Des travaux dès 2019

 

Sur la partie urbaine de la section autoroutière, le passage à 2x3 voies, sans élargissement de l’emprise autoroutière, est acté avec un maintien à 2x2 voies aux extrémités pour ne pas encourager le trafic de transit. Une tranchée couverte au niveau de l’échangeur du Rondeau sera également réalisée afin de séparer les flux. Le projet prévoir aussi la création d’une nouvelle bretelle d’accès au niveau de la Presqu’île, le réaménagement des diffuseurs des Martyrs et du Vercors, l’aménagement d’une promenade piétonne le long du Drac ou encore la création d’une passerelle en modes doux sur l’Isère. Un investissement de 380 millions d’euros — dont 300 millions investis par Area pour l’A480 et 80 millions pour l’échangeur financés à hauteur de 43 % par l’Etat, 28 % par la métropole, 21 % par le département et 8 % par la région — est engagé.
Les travaux devraient démarrer dès l’an prochain pour une mise en service en 2022.

 

Commentaires

A Grenoble, un pas de plus vers le réaménagement de l’A480 et du Rondeau

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX