Réalisations

A Ferney (Ain), le château de Voltaire rouvre au public le 1er juin

Mots clés : Architecte - Bâtiment d’habitation individuel - Produits et matériaux - Retraite

A un jet de pierre de Genève, la retraite de Voltaire accueillera ses nouveaux visiteurs après d’importants travaux de restauration menés sous l’égide du Centre des monuments nationaux (CMN) et la supervision de l’architecte François Chatillon (ACMH)…

Lieu de mémoire autant que maison d’écrivain, le château de Ferney (Ain) abrita la retraite, fort active, de Voltaire (1694-1778). Il y vécut une vingtaine d’années et y écrivit, notamment, son fameux Traité sur la Tolérance. Restauré et réaménagé – plus de 9 millions d’euros de travaux -, il proposera, dès le 1er juin prochain, un nouveau parcours de visite destiné remettre en valeur les collections de l’écrivain ainsi que les idées – plus que jamais d’actualité – de tolérance et de liberté de pensée qu’il a défendues sa vie entière. Le domaine de Ferney, acquis par Voltaire en 1759, fît l’objet de nombreux travaux de rénovation-extension du vivant de l’écrivain. C’est en ces lieux qu’il accueillit, en aubergiste de l’Europe auto-proclamé, nombre de ses contemporains les plus illustres. Ferney, parce que situé sur une des routes du Grand Tour d’Italie, recevait alors les nobles et les intellectuels du siècle, qui contribuèrent à la diffusion des idées de Voltaire et de l’esprit des Lumières.

Le lieu n’entrera dans le giron de l’Etat qu’en 1999, profondément modifié, altéré et remanié par ses propriétaires successifs depuis la mort de Voltaire. Aussi le Centre des monuments nationaux (CMN) a t-il fait le choix d’une restauration qui tient compte de cette histoire écrite au fil des XIXe et XXe siècles. Un chantier d’envergure, mené d’abord sur les couvertures et les façades, afin de les restaurer et d’améliorer l’étanchéité du monument, conduit sous la maîtrise d’ouvrage du CMN et la maîtrise d’œuvre de François Chatillon, ACMH et… natif de Ferney où son agence a son siège historique. Dès le 1er juin, le visiteur découvrira, au travers de séquences successives, les conditions de l’arrivée de Voltaire à Ferney, le développement du village sous son impulsion, la vie au domaine, l’œuvre et les combats de l’écrivain ; mais aussi la Voltairomania qui se développa dès son vivant et après sa mort. Sans oublier l’univers domestique intime de l’écrivain et de sa nièce et compagne, Madame Denis (salon, chambre et alcôves restitués). Enfin, dans la chambre des servantes, le visiteur découvrira la postérité des idées du maître et l’actualité de sa pensée à travers un dispositif audio-visuel présentant une sélection de textes choisis.

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X