En direct

A Clamart, 80 salariés de Bouygues TP sensibilisés à la sécurité [reportage]
Entre 8h et 12h, l'ensemble des intervenants sur le chantier ont été formés à la santé et à la sécurité. - © © AF.

A Clamart, 80 salariés de Bouygues TP sensibilisés à la sécurité [reportage]

A Clamart, Augustin Flepp |  le 13/06/2017  |  SantéTransportTravaux sans tranchée

Sur le chantier-phare de la future gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (92), la filiale de Bouygues Construction organisait ce mardi matin une opération de sensibilisation à la santé et à la sécurité. Une opération menée dans le cadre de la campagne maison « zéro accident ». Elle s’est déroulée dans les 80 pays où le groupe opère.

Il est 9h03 ce mardi 13 juin. Une matinée particulière sur le chantier de la gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (92). Dans l’un des nombreux bureaux préfabriqués, une vingtaine d’ouvriers et de cadres du groupe Bouygues Travaux Publics suit avec attention un film de sensibilisation à la santé-sécurité, dans le cadre de l'ambition "zéro accident" du groupe Bouygues.

La séquence se concentre sur les opérations de levage. Laurent Mareuge, responsable du chantier, prend la parole : « Il ne faut jamais changer le mode opératoire au dernier moment », lance-t-il à ce groupe silencieux. Tous ont revêtu le t-shirt dédié à la campagne « We Love life, We protect it ». Alors que la vidéo se poursuit, le directeur du site rappelle les cinq travaux accidentogènes que sont le levage, les travaux en hauteur, les travaux à proximité des réseaux, de ceux des engins de terrassement et des voies de circulation.

Sur le chantier Bouygues Travaux Publics de la future gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (92), ce mardi matin.
Sur le chantier Bouygues Travaux Publics de la future gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (92), ce mardi matin.

Un autre volet aborde les 10 règles d’or de l’ergonomie. Commentées par Luc Piard, responsable santé-sécurité du chantier, plusieurs photos défilent et illustrent des situations de bonnes gestion des risques liés au chantier : un cadre de protection périphérique pour les parois moulées, la matérialisation des allées de circulation, la séparation des flux engins et piétons… Un des clichés montre un robot suiveur utilisé pour transporter le matériel des opérateurs. « C’est le futur pour vous ! », sourit un des formateurs. Quelques rires éclatent dans la salle. « Il ne faut pas oublier de l’éteindre avant de quitter le chantier sinon il vous suit jusqu’à chez vous », plaisante un autre responsable.

Sur le chantier Bouygues Travaux Publics de la future gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (92), ce mardi matin.
Sur le chantier Bouygues Travaux Publics de la future gare Fort d’Issy-Vanves-Clamart (92), ce mardi matin.


Le film, très ludique, revient aussi sur quelques exemples concrets d'accidents potentiels ou réels, comme ce fut le cas lors de la construction du métro du Caire (Egypte), en octobre 2016. Un ouvrier s’était alors retrouvé bloqué sous un voussoir de 500 kg. Son collègue et lui avaient mal respecté une procédure de levage. L’accélération du rythme des travaux était en cause et aurait précipité l’exécution des travaux de ces deux ouvriers. « Lors d’une situation anormale, n’hésitez pas à faire appel à votre droit d’alerte et de retrait », insiste Laurent Mareuge.

Badge vibrant


Après deux heures de projection, le groupe participe à plusieurs ateliers pratiques installés de part et d’autres des entrailles de la future ligne 15, actuellement à ciel ouvert. L'un des exercices consiste à expliquer comment fixer correctement son harnais de sécurité pour les travaux en hauteur. Un autre met en scène un dispositif innovant testé par Bouygues Construction, Proxipy. Il s’agit d’un badge vibrant qui permet de détecter la présence d’un ouvrier ou d’un engin de terrassement. Objectif : prévenir les accidents, là encore. « C’est la première fois que le système est testé par Bouygues TP », confie le responsable. Un autre atelier revient sur les bons gestes à adopter lors de la prise en main d’un outil.

Sur ce site emblématique du Grand Paris Express, près de 80 collaborateurs, clients et sous-traitants ont été invités par Bouygues TP à participer à cette opération « santé-sécurité ».

« La sécurité a toujours été la priorité du groupe, confie Laurent Mareuge, responsable du chantier. Nos engagements nous poussent depuis plusieurs années à atteindre l’objectif de zéro accident sur les chantiers. Même si c’est encore difficile à réussir aujourd’hui, les efforts de sensibilisation doivent se poursuivre et c’est le but de cette opération ».

Commentaires

A Clamart, 80 salariés de Bouygues TP sensibilisés à la sécurité [reportage]

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX