Règles d'urbanisme

A Bordeaux, Nacarat voit le permis de construire de sa tour Saint-Jean définitivement annulé

Le bâtiment de 61 mètres de haut et 19 étages, dans le secteur de la gare, ne verra pas le jour. En tout cas pas sous sa forme initiale. Le Conseil d’Etat a confirmé le 6 décembre la décision du tribunal administratif de Bordeaux de décembre 2016: l’annulation du permis de construire.

En décembre 2016, le tribunal administratif de Bordeaux avait annulé le permis de construire de la tour Saint-Jean de la SNC Nacarat, une tour dessinée par Jacques Ferrier, de 61 mètres et 19 étages, censée accueillir une résidence hôtelière et étudiante de 90 logements, au sein du futur quartier d’affaires Euratlantique. Pour le tribunal, le plancher du duplex situé au sommet de la tour culminant à plus de 50 m, l’ouvrage aurait dû en effet être classé construction en immeuble de grande hauteur.

Près d’un an plus tard, le 6 décembre, le Conseil d’Etat a confirmé la décision du tribunal administratif. Le permis de construire est donc bien annulé.

La décision de la Haute Juridiction était attendue par le promoteur puisque Nacarat avait déjà revu sa copie en déposant un nouveau permis de construire avec deux étages de moins, qui a été accepté par la mairie de Bordeaux.

 

Vous souhaitez réagir

Pour commenter l'article, vous devez être identifié ou vous inscrire
S'identifier

Pour accéder aux contenus et services en accès libre, identifiez-vous

Mot de passe oublié
S'inscrire

Vous souhaitez vous inscrire aux services proposés en accès libre.

Newsletter quotidienne et thématiques, alertes e-mail, commentaires sur les articles...

S'inscrire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X