En direct

A Asnières, le Quartier de Seine attend le Grand Paris Express

le 19/02/2016  |  TransportsGrand ParisHauts-de-SeineParisGrand Paris Express

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Grand Paris
Hauts-de-Seine
Paris
Grand Paris Express
Valider
Aménagement -

A Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine), la zone industrielle cède progressivement la place à la ville. Engagée au cours des années 2000, suite à la fermeture des usines Astra-Calvé et PSA, la mutation urbaine de ce territoire devrait encore durer une dizaine d’années. A cet horizon-là, vers 2025, le nouveau Quartier de Seine bénéficiera d’une desserte, et donc d’une attractivité renforcée, grâce à la mise en service d’une gare du Grand Paris Express, connectée à la station existante du RER C Les Grésillons.

Ce projet de recomposition urbaine s’organise en trois zones : à l’est des voies ferrées, la ZAC Bords de Seine (145 000 m2), aménagée par Eiffage Immobilier, aujourd’hui achevée, ainsi que la ZAC Quartier de Seine-Est (129 000 m2), avec Nexity comme aménageur, dont les premières constructions sortent de terre.

Parc d’affaires en phase opérationnelle.

A l’ouest du réseau SNCF, la ZAC Parc d’affaires (16 ha) a été concédée, en 2012, à la SEM 92, avec l’agence Devillers comme architecte-urbaniste, laquelle s’est depuis retirée du projet. Cette dernière ZAC entre en phase opérationnelle : les travaux d’un premier immeuble de 172 logements sont lancés et un macrolot de 137 100 m2 a été attribué, fin décembre 2015, à un groupement de promoteurs emmené par Eiffage Immobilier, avec BPD Marignan, Icade, Emerige et Ogic, associés à l’investisseur commercial Fiminco et aux architectes Rudy Ricciotti, Edouard François, MFR Architectes, Atelier 2/3/4, Anne Demians. « Implanté au nord de la ZAC, cet îlot mixant logements, bureaux, commerces et équipements se développera sur 8 ha en intégrant les activités industrielles existantes », précise Olivier Leser, chef de projet à la SEM 92. Il s’articulera autour d’un parc urbain de 6 000 m2, élément structurant du dispositif de gestion des eaux pluviales, conçu par l’agence Ter (avec Ingérop), maître d’œuvre des espaces publics.

PHOTO - 889456.BR.jpg
PHOTO - 889456.BR.jpg - © L’autre Image - Eiffage Immobilier

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur