Entreprises de BTP

72% des jeunes dirigeants du BTP comptent embaucher dans les trois mois

Près de la moitié des jeunes dirigeants d’entreprise envisagent d’augmenter leurs effectifs dans les trois prochains mois, selon un baromètre Centre des Jeunes dirigeants-France Info-La Tribune à paraître jeudi dans le quotidien économique.
Ces perspectives d’embauches, les plus élevées depuis la création du baromètre en septembre 2003, concernent « près des deux tiers » des entreprises de plus de 20 salariés et 72% des employeurs du BTP, « loin devant les services techniques et les technologies », précise le journal.
Interrogées sur le contrat nouvelle embauche (CNE), 36% des petites entreprises disent y avoir eu recours mais 67% des jeunes dirigeants « soutiennent l’idée de contrat unique » – un CDI introduisant « plus de flexibilité sans précarité -, qui permettrait pour 63% d’entre eux « d’embaucher plus facilement ».
Les sondés sont par ailleurs 40% à faire de l’apprentissage et des formations en alternance « la première action à entreprendre dans leur secteur pour favoriser l’emploi des jeunes », tout en prônant « une meilleure communication école-entreprises ».
A quelques semaines de l’examen du projet de loi sur la participation, seules 24% des PME interrogées ont déjà mis en place ce dispositif, les sondés préférant à 41% conclure un accord d’intéressement, « mécanisme volontaire de redistribution en fonction des bénéfices selon des modalités négociées ».
Le peu d’attrait de la participation s’explique principalement par son mode de calcul, jugé inadapté aux petites entreprises. Les trois quarts des employeurs interrogés prônent une formule « plus simple, basée par exemple sur un pourcentage du bénéfice ».
Le sondage a été réalisée auprès de 384 entreprises adhérentes au CJD entre le 5 et le 18 avril.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X