En direct

6 000 m2 de vitrages feuilletés cintrés à froid pour une verrière
PHOTO - photo 1465 bis 4 -DSC01133[.eps - © (Docs. Seele.)

6 000 m2 de vitrages feuilletés cintrés à froid pour une verrière

 |  le 01/09/2007  |  transportBas-RhinGros œuvre

Doublant la surface d'accueil de la gare de Strasbourg, une immense verrière s'appuie sur une structure métallique en forme de pseudo-tore, adossée contre la façade principale du bâtiment d'époque. Associant une sérigraphie bichromatique, un film de protection solaire et une couche basse émissivité, ses vitrages ont été pré-assemblés en feuilletés et cintrés à froid.

L'arrivée du TGV Est à Strasbourg a conduit à une refonte en profondeur des accès et de l'accueil de la gare, construite à la fin du xixe siècle. Le point d'orgue de la restructuration, orchestrée par la direction de l'architecture de la SNCF et les bureaux d'études Arep et RFR, réside dans la construction d'une verrière de 120 m de longueur et 25 m de hauteur devant la façade sud existante. Soit un ouvrage atypique dont les 6 000 m2 de vitrages de la société Seele font l'objet d'une Atex. Plusieurs raisons sont à l'origine de la procédure d'expérimentation : la complexité de la construction, le choix d'une technologie de cintrage à froid, les contraintes sismiques du site et une composition de vitrages hors norme.

Une ossature métallique à géométrie complexe

La verrière se distingue par sa forme complexe, s'apparentant à une portion de pseudo-tore, définie par la révolution d'une courbe composée de cinq arcs de cercle tangents les uns aux autres, de rayons respectifs 36, 16, 12, 18 et 36 m. Sa structure primaire est constituée de portiques métalliques cintrés, disposés suivant une trame de 9 m, comportant :

- un poteau tubulaire, décalé par rapport à la façade existante, articulé en pied et en tête, - un arc tubulaire articulé à ses extrémités, posé d'un côté sur la tête du poteau et de l'autre sur le sol, son extrémité supérieure étant en porte-à-faux. Enfin, un ensemble de tirants précontraints disposés sous l'arc en « rayons de bicyclette » et dont le « moyeu » est relié au pied du poteau par un tirant, les tirants assurant [...]

Cet article est réservé aux abonnés CTB, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

6 000 m2 de vitrages feuilletés cintrés à froid pour une verrière

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur