En direct

50 millions de plus pour le contrat de plan Etat-région

 Anne-Sophie Pedegert |  le 29/11/2013  |  Collectivités localesArchitectureAménagement

Limousin -

Dans le cadre du futur contrat de plan Etat-région 2014-2020, le conseil régional du Limousin devait être doté d’une enveloppe de 100 millions d’euros pour le ferroviaire, la route et pour traiter la problématique de la mobilité. « Ce n’est pas acceptable, c’est insuffisant », avait fait savoir Jean-Paul Denanot, le président de la région Limousin, dans un courrier qu’il avait adressé mi-octobre au Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

A l’issue d’une rencontre à Paris, le 6 novembre dernier, avec Philippe Yvin, en charge des relations avec les collectivités territoriales et de la décentralisation, Jean-Paul Denanot a obtenu une rallonge de 50 millions d’euros. La dotation sera donc de 150 millions d’euros pour le Limousin. Le président de région a par ailleurs obtenu une dizaine de millions d’euros supplémentaires sur les fonds européens, Feder et FSE. Une partie de la dotation des 150 millions d’euros ira aux départements et aux agglomérations pour le volet routier. Pour ce qui concerne le ferroviaire, la décision de Jean-Paul Denanot est prise : « Ce sera une répartition équilibrée entre, d’une part, la LGV et, d’autre part, les autres lignes (TER, trains express régionaux et TET, trains d’équilibre du territoire) », confie-t-il. La partie, mise sur la LGV Limoges-Poitiers, servira à financer les études techniques. Après, il faudra bien entendu trouver d’autres financements mais le processus est enclenché.

Commentaires

50 millions de plus pour le contrat de plan Etat-région

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur