Immobilier

50 agences immobilières Orpi font les frais de la crise

Cinquante agences du réseau d’agences immobilières Orpi, le premier de France avec 1.450 points de vente, ont dû ou vont devoir fermer leurs portes en 2008, faute de clients en nombre suffisant, a annoncé son président Bernard Cadeau, lundi lors d’une conférence de presse.

« Ce nombre de fermetures s’explique par la baisse du nombre de transactions immobilières, en moyenne de 11% dans notre réseau à la fin septembre, par rapport à septembre 2007 », a expliqué M. Cadeau.
Ce chiffre « de 50 fermetures attendues pour 2008 est à mettre en parallèle avec les 80 agences Orpi qui vont voir le jour cette même année », a ajouté M. Cadeau.
Pour M. Cadeau « de par leur organisation les réseaux d’agences seront clairement moins impactés par la crise que les agents indépendants, plus fragiles par nature ».
Orpi, qui réalise 65.000 transactions par an, est le premier réseau d’agences immobilières en France à révéler le nombre de fermetures d’agences depuis le début de la crise immobilière.
Pour le président d’Orpi, les raisons de la baisse des transactions s’expliquent par « la fin du financement total de l’achat par les banques, la réduction de la durée de l’emprunt et une forte diminution des prêts-relais ».
Bernard Cadeau réclame au gouvernement un « Grenelle du Logement » avec une « réflexion stratégique notamment sur le foncier ».
Profitant d’une période euphorique, avec des prix de l’immobilier qui explosaient un peu partout en France, les agences immobilières se sont multipliées au début des années 2000.
Au point de faire tomber la part des transactions de particulier à particulier, une spécificité française, de 50% à 35% du nombre total.
En 12 ans, le nombre de « cartes professionnelles » (qui peuvent concerner plusieurs agences) a presque doublé, passant de 17.000 à 30.000, alors que le nombre de transactions réalisées par les agences immobilières ne progressait que de 60% (680.000 contre 420.000), selon des chiffres de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim).
©AFP

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X