En direct

5 programmes d’actions de prévention des inondations validés

le 13/07/2011  |  ArchitectureAménagementCharente-Maritime

La Commission mixte inondation mise en place par Nathalie Kosciusko-Morizet a décidé d'allouer 18 millions d’euros (sur 60) aux projets de prévention des inondations de Charron (Charente-Maritime), Vimeu (Somme), Maurienne (Savoie), du Lac du Bourget (Savoie) et de l'île de Noirmoutier (Vendée).

Environ 19 000 communes sont soumises au risque inondation à des degrés divers. Entre 1982 et 2010, ce risque a causé plus de 200 victimes et généré plus de 6 milliards d’euros de dommages.

Face au premier risque naturel en France, la ministre de l’Écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, a mis en place la Commission mixte inondation (CMI), véritable gouvernance nationale des inondations en lien avec les territoires.

Cette CMI doit procéder notamment à la sélection des projets à mener dans le cadre du plan submersions rapides (le programme de renforcement des digues), et à la labellisation des programmes de l’appel à projets PAPI (programme d'action de prévention des inondations), ainsi qu'aux choix stratégiques de la mise en oeuvre de la directive européenne sur les inondations.

« Cette réunion inaugurale de la Commission mixte inondation est entrée tout de suite dans le vif du sujet. Elle a permis de financer cinq premiers projets de prévention des inondations pour un coût global de 60 millions d’euros. C’est un bon départ pour la mise en oeuvre du plan submersions rapides qui prévoit de consacrer au total 500M€ sur 2011-2016 à la lutte contre les inondations, considérées comme le risque naturel numéro 1 en France », a déclaré la ministre.

Lors de cette première réunion, les Présidents de cette commission, Eric Doligé et André Flajolet, ainsi que ses membres, ont émis un avis favorable à la labellisation et au financement de 5 programmes d’actions de prévention des inondations :
Sécurisation et confortement de la digue ouest de Charron (Charente-Maritime), confortement des zones urbanisées de Vimeu (Somme), ainsi que les programmes d'action de prévention des inondations (PAPI) de Maurienne (Savoie), du Lac du Bourget (Savoie) et le PAPI d'intention de l'île de Noirmoutier (Vendée).

L'ensemble de ces programmes représente un montant total de 60 millions d'euros avec une participation de l'Etat de plus de 18 millions d'euros.

Commentaires

5 programmes d’actions de prévention des inondations validés

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur