En direct

48 heures dans la vie d'Emmanuel M.
Dominique Perrault, architecte, urbaniste - © BRUNO LEVY / LE MONITEUR

Le Moniteur 2038

48 heures dans la vie d'Emmanuel M.

Par Dominique Perrault |  le 25/10/2018  | 

Entre Paris et Séoul, « Le Moniteur » a pu suivre dans ses déplacements l'ancien président, âgé de 60 ans.

Paris, lundi 18 octobre 2038

« Bonjour, il est 6 h 30, il fait 23 °C à Paris. Votre navette vous attendra dans 45 minutes quai Saint-Michel, embarcadère C. Les asperges et kiwis commandés à la ferme Groundscape du niveau - 2 vous ont été livrés. N'oubliez pas de confirmer votre inscription au centre de bien-être, l'accès au bassin principal de votre nappe phréatique se fera au niveau - 18 à partir de 17 h. L'info du jour : la présidente des Etats-Unis est attendue à New York pour l'inauguration de la nouvelle prolongation de l'Hyperloop jusqu'à Miami. La connexion en moins de deux heures trente entre l'Etat de New York et la Floride, en passant par Washington, constitue une étape historique… » La voix de l'assistant virtuel d'Emmanuel M. le tire doucement de son sommeil. Elle l'informe du déroulé de sa journée et lui présente les options de transport. Dans deux heures, Emmanuel M. doit se présenter au Palais-Royal pour sa première réunion au Conseil constitutionnel.

Taxis autonomes et partagés. Dehors, la ville est calme comme à son habitude. Cela fait plus de quinze ans que les heures de pointe ont disparu. Dans le Super Grand Paris de plus de 14 millions d'habitants, les métropolitains sont rares à effectuer matin et soir le trajet entre leur domicile et leur travail. Plus personne ou presque ne possède son propre véhicule. Lorsqu'ils doivent se déplacer en surface, la plupart des citadins utilisent des taxis autonomes et partagés, mutualisant les itinéraires. Son café à la main, Emmanuel M. sourit en pensant qu'il fait partie de ceux, de plus en plus rares, à posséder un permis de conduire. A vrai dire, il ne se sert plus qu'occasionnellement de sa voiture, le week-end, pour regoûter au plaisir de conduire, possible uniquement dans quelques espaces réservés en dehors du Paris en Grand.

Déambuler au bord de la Seine est aussi un plaisir sans égal. Certains habitants profitent du beau temps pour travailler en plein air. Des stations de [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Batiprix Bordereau 2019 - 36 ème édition

Livre

Prix : 98.00 €

Auteur : Groupe Moniteur

Voir

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Hors-série AMC : 50 ans d'architecture

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur