En direct

400 ha de friches à reconvertir

P. B. |  le 22/11/2013  |  Collectivités localesEurope

Moselle -

L’avenir économique et urbain des 400 ha de friches sidérurgiques de la vallée de l’Orne suscite une étude globale d’aménagement. Les communautés de communes du Sillon mosellan et du Pays Orne-Moselle l’ont confiée aux bureaux d’études Skope, basé à Bruxelles, et au lillois Spire. Les espaces délaissés se répartissent à Rombas, Vitry-sur-Orne, Gandrange, Mondelange et Richemont. Certains sites, dont celui du Moulin-Neuf, qui couvre 66 ha, font déjà l’objet d’une convention avec l’Etablissement public foncier de Lorraine. D’autres, comme l’ancienne aciérie ArcelorMittal de Gandrange, ne sont pas encore rendus au domaine public.

Commentaires

400 ha de friches à reconvertir

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur