En direct

4 400 m de réseaux jusqu'en 2002

PHILIPPE DONNAES, ROLAND KUSCHNER |  le 04/06/1999  |  SantéCollectivités localesTechniqueEnvironnementParis

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Santé
Collectivités locales
Technique
Environnement
Paris
Yvelines
SEM
Produits et matériels
Second œuvre
Travail
Valider

300 millions de travaux pour doubler le réseau d'alimentation en eau potable, entre les portes de Versailles et d'Auteuil : un florilège de techniques souterraines.

Pour garantir la sécurité d'approvisionnement en eau potable de la capitale, la Sagep (Société anonyme de gestion des eaux de Paris) s'est lancée dans un vaste programme. Objectif : doubler le réseau de conduites qui assure la communication entre les cinq réservoirs innervant Paris intra-muros. Après une première tranche achevée avec succès l'an passé, à l'est de la capitale entre les réservoirs des Lilas et de Ménilmontant, le projet LIRE (Liaison inter-réservoirs d'eau) s'attaque aujourd'hui à la section sud-ouest. Autrement dit au tronçon qui relie les trois autres réservoirs : Saint-Cloud, Montsouris, l'Haý-les-Roses. Résultat : un projet de 4 400 m entre les portes de Versailles et d'Auteuil, qui durera jusqu'en 2002 et représentera un investissement d'environ 300 millions de francs (HT) - financement avec le concours de l'agence de l'eau Seine-Normandie. Il s'agit sans doute d'une des plus formidables vitrines technologiques de cette fin de siècle, « le projet se présentant comme un véritable florilège de techniques, qui fera appel à pratiquement toutes les méthodes souterraines aujourd'hui en vigueur » précise Francis Maquennehan, le chargé de mission et responsable de la Sagep.

Un traçage au coeur d'alluvions

La première tranche - réalisée par Suburbaine et NFEE est en cours d'achèvement - annonce la couleur : le franchissement de la Porte de Versailles. Traductions pratiques : 10 millions de travaux pour 75 m de galerie, afin d'implanter une conduite de 1 200 mm entre la chaussée et la ligne de métropolitain desservant ce point stratégique (Paris Expo) de la capitale. Les terrassements à la petite cuillère se sont déroulés à la mini-pelle, sous un platelage routier, « dans la plus parfaite discrétion sans jamais perturber les différents salons qui se sont succédé en surface ». La deuxième tranche, réalisée par Sade et Chantier Moderne, a débuté en fonçage - 2 X 200 m à partir d'un puits central - pour se terminer actuellement en traditionnel. Explications : « tout le tracé se déroule au coeur d'alluvions anciennes, dans des sables très durs et sans aucune présence d'argile ». Conséquence pratique : le passage régulier du métro créait des vibrations entraînant des problèmes de serrage autour du tuyau. C'est un mini-tunnelier (1,80 m de diamètre) CSM Bessac (mandataire) - Sobea qui vient juste de s'élancer sur les 430 m du lot no 3, alors que les autres parties du projet ne sont, pour la plupart, pas encore attribuées. De beaux reportages techniques en perspective puisqu'une grande part du trajet se situera dans la nappe phréatique, avec un tracé venant titiller les fondations du boulevard périphérique, chatouiller les tirants d'ancrage de l'échangeur d'Issy-les-Moulineaux et ceux du Parc des Princes, sans compter le voisinage délicat de six lignes de métropolitain...

PHOTO

Le franchissement de la Porte de Versailles : les terrassements à la petite cuillère se sont déroulés à la mini-pelle, sous un platelage routier, dans la plus parfaite discrétion.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

L'assurance construction

L'assurance construction

Date de parution : 04/2019

Voir

La concession d'aménagement et ses alternatives

La concession d'aménagement et ses alternatives

Date de parution : 04/2019

Voir

Urbanisme de dalle

Urbanisme de dalle

Date de parution : 03/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur