En direct

350 m3 par jour pour traiter 6 000 t de déchets

ALAIN SARTRE |  le 01/02/2008  |  TechniqueRéglementation technique

Descriptif : adoucissement de l’eau de process d’une usine d’équarrissage • Durée : 4 semaines • Main-d’œuvre : de 2 à 3 personnes • Spécificité : TH de 0 °F pour usage de l’eau en cuisson vapeur, traitement des émissions et rejets • Coût : environ 90 000 € HT

La France est un pays d’élevage et de pêche. Chaque année, on y produit environ 7 millions de tonnes de viande et de poisson. La moitié est consommée ; le ­reste constitue, selon sa nature et son potentiel de valorisation, les « sous-produits » ou « coproduits ». Ils sont collectés par des entreprises d’équarrissage auprès des abattoirs, ateliers de découpe, boucheries, charcuteries et autres commerces.

À lui seul, le groupe Saria traite 44 % du volume annuel de ces déchets essentiellement carnés. Son usine d’Issé, près de Châteaubriant (44), est spécialisée dans les coproduits de catégorie C3, les matières issues d’animaux qui ne présentent aucun signe clinique de maladie transmissible à l’homme, dont les carcasses ont été jugées propres à la consommation humaine. L’usine, qui emploie 113 personnes, dont 60 chauffeurs, assure elle-même une collecte journalière dans un rayon de 250 km. Elle est également alimentée par des transporteurs qui sillonnent tout l’ouest de la France, de l’Aquitaine à la Picardie.

Double filtre à sable avec adoucisseur « triplex »

« Les ateliers sont alimentés en eau filtrée et adoucie » explique Jacques Chastanet, responsable du bureau d’étude « chantiers industriels » de l’entreprise Sanitec Ocene. Implantée à Louvigné du Désert (Ille-et-Vilaine) et Landerneau (Finistère), cette société qui emploie une cinquantaine de personnes est spécialisée dans les traitements d’eaux propres ou usées. Titulaire d’une certification ISO 9001 version 2000, elle intervient sur toute la Bretagne et travaille beaucoup [...]

Cet article est réservé aux abonnés Journal du Chauffage, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

350 m3 par jour pour traiter 6 000 t de déchets

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX