En direct

30e colloque de la Chambre syndicale des entreprises d’équipement électrique de Paris et sa région, 1er octobre à Paris

Propos recueillis par Julien Beideler |  le 12/09/2008  |  EnergieParisEquipement

« Une projection sur l’évolution de la filière électrique »

Vous organisez le 1er octobre le colloque de la CSEEE. Quelle en est la finalité ?

Ce colloque est désormais un rendez-vous traditionnel de la filière électrique et de la filière bâtiment en général. Au départ, il était consacré à des thèmes spécifiques au métier puis nous l’avons fait évoluer pour devenir un rendez-vous consacré à la prospective sur des thèmes transversaux ayant un impact sur la filière électrique. Par exemple, les nouvelles technologies de l’information, la pénurie de main-d’œuvre, la mondialisation… Nous célébrons cette année la trentième édition de ce colloque.

Pour célébrer le 30e anniversaire, vous avez intitulé ce colloque : « Dans dix ans… ? L’électricité dans tous ses états… » : vaste programme ?

Effectivement, pour ce 30e anniversaire, nous avons choisi d’étendre beaucoup plus largement notre audience auprès des acteurs de la construction et de l’immobilier et de leurs partenaires. Le thème général est une projection sur l’évolution de la filière électrique dans les prochaines années. Nous avons invité pour y réfléchir des acteurs industriels ou commerciaux majeurs : Alain Maugard (CSTB), Eric Pilaud (Schneider Electric), Gilles Schnepp (Legrand), ainsi qu’un dirigeant d’EDF et un représentant du négoce en matériel électrique. Ils nous livreront leur vision stratégique pour les prochaines années et ce sera l’occasion de débattre de l’opportunité de développer les coopérations entre les différents acteurs.

Quelle sera la place de l’installateur électricien dans une filière en pleine mutation ?

C’est une des tâches importantes de notre syndicat que d’apporter à nos adhérents des éléments de réponse à cette question. Le colloque du 1er octobre fournira des pistes, des réflexions. Et nous assurons par ailleurs une veille technologique et économique de la filière. Ensuite, c’est à chacun d’investir dans la formation continue et de se positionner sur les marchés d’avenir, par exemple dans les économies d’énergie. A mon sens, il est fondamental que l’électricien soit force de proposition et non pas simplement le relais d’une action de marketing direct menée par un autre acteur du secteur.

PHOTO - AGENDA gravier.eps
PHOTO - AGENDA gravier.eps

Commentaires

30e colloque de la Chambre syndicale des entreprises d’équipement électrique de Paris et sa région, 1er octobre à Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Librairie du Moniteur

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Amélioration et renforcement des sols - AMSOL - Tomes 1 et 2

Prix : 0.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur