En direct

3. L’arrêté préfectoral de constat de carence : une sanction facultative

Par Pascal Derrez, rédacteur juridique |  le 30/06/2011  |  ImmobilierLogementRéglementationDroit immobilierLogement social

Gestion et professions -

UNE PROCÉDURE CONTRADICTOIRE

Lorsque le bilan établi par la commune à l’issue de la période triennale fait apparaître qu’elle n’a pas respecté son objectif d’accroissement du nombre de logements sociaux, le préfet informe le maire, par décision motivée, de son intention d’engager une procédure de constat de carence.

En retour, le maire dispose d’un délai de deux mois maximum pour faire part de ses observations : difficultés objectives rencontrées, mesures envisagées et engagements pris pour développer l’offre de logements sociaux, etc.

Après examen de la situation de la commune (importance de l’écart entre les objectifs fixés et les réalisations constatées, projet de logements sociaux en cours, respect ou non du taux de 30 % de logements locatifs sociaux mis en chantier conformément à l’article L 302-8 du CCH), il appartient au préfet de juger de l’opportunité de prononcer la carence par un arrêté motivé pris après avis du comité régional de l’habitat.

Il a été précisé par une circulaire du 26 février 2008 que seuls des motifs sérieux et étayés peuvent [...]

Cet article est réservé aux abonnés Opérations Immobilières, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

3. L’arrêté préfectoral de constat de carence : une sanction facultative

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Aménager sans exclure, faire la ville incluante

Livre

Prix : 24.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX