En direct

250 000 euros attribués par le Mécénat Besnard de Quelen aux innovations dans l'art de bâtir
Système constructif par banches perdues de Let go a gagné 90 000 euros - © © Letgo

250 000 euros attribués par le Mécénat Besnard de Quelen aux innovations dans l'art de bâtir

le 09/12/2014  |  ERPInnovationParisTechniqueBâtiment

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Recherche et développement
ERP
Innovation
Paris
Technique
Bâtiment
Valider

Le mécénat Besnard de Quelen, administré par le Conservatoire national des arts et métier (CNAM) vient de remettre trois prix de l’innovation et cinq bourses d’études. L’ensemble des contributions représentent un total de près de 250 000 euros qui vont servir à financer des projets très différents en lien avec l’art de bâtir.

Lundi 8 décembre 2014 se tenait au Conservatoire national des Arts et Métiers à Paris la remise des prix du mécénat Besnard de Quelen. Deux premiers prix ex-aequo ont été attribués : l’un à la société Echy (voir notre article) pour son système d’éclairage naturel par fibre optique et l’autre à Letgo pour un système constructif à banches perdues.

« Notre système utilise la fibre optique pour amener la lumière du soleil partout dans le bâtiment, en particulier dans les pièces aveugles ou les sous-sols », expliquait Florent Longa, l’un des porteurs du projet. La solution se compose d’un panneau de capteurs composés de lentilles de Fresnel qui placé en toiture concentre les rayons du soleil  dans les fibres optiques. Ces dernières assurent le transport de la lumière dans le bâtiment jusqu’à la pièce à éclairer. Quand la lumière naturelle n’est plus suffisante, elle est complétée par un éclairage électrique à Led. La première version de la solution  a nécessité un an de recherche et développement au sein de l’Ecole des Ponts et Chaussées. Ce prototype a été installé pour la première fois dans les locaux de Setec International à Vitrolles (département) en octobre 2013. « Grâce aux 90 000 euros, nous allons accélérer notre programme de R&D afin de finaliser la version 2 du système d’éclairage hybride dénommé Echynoxe mi-2015, avec une installation pilote et le recrutement d’un jeune docteur opticien durant 6 mois ».

Banche perdue pour concurrencer le prémur

L’autre premier prix a été attribué à Guy Sarremejeanne, ingénieur diplômé des Mines d’Alès pour sa banche perdue brevetée qui pourrait constituer une alternative aux prémurs classiques. « Alors que les rendements de mise en œuvre des techniques classiques n’ont progressés que de 35 % en 35 ans, le prémur classique a déjà permis de doubler ces rendements. Or il est 1,5 fois plus cher que le mur banché classique. Grâce à cette banche perdue réalisée à partir de petits éléments emboitables et transportables sur des camions au gabarit routier, on peut constituer des sous-ensemble et réduire le nombre de manutention » a-t-il expliqué. L’originalité du concept réside dans la capacité qu’il offre à couler, en une seule phase et sans limitation de hauteur, les planchers et les murs d’un même niveau tout en ayant placé au préalable les parois de l’étage immédiatement supérieur car les panneaux sont rigides donc stables en phase provisoire. Cette perspective ouvre la possibilité de réaliser les coffrages de planchers dès que les éléments sont mis en place. « Grâce aux 90 000 euros du prix, je vais pouvoir entamer une procédure de certification et passer à la fabrication de différents prototypes » a indiqué l’ingénieur.

Suiveur solaire bi-énergie

Enfin, le deuxième prix, d’un montant de 34 000 euros a été attribué à Daniel Winninger pour la commercialisation d’un suiveur solaire bi-énergie avec concentrateur à miroirs et échangeur thermique. « Il s’agit d’un nouveau type de capteurs solaires adaptés aux toits plats et aux terrasses qui peut produire de l’eau chaude sanitaire ou contribuer au chauffage d’une maison individuelle ou d’un petit immeuble collectif », a indiqué l’ingénieur biomédical. La commercialisation du système est déjà prévue en kit avec un montage par un électricien, un chauffagiste ou un plombier en suivant le mode d’emploi. Le choix de pièces standard pour la motorisation, en l’occurrence des vérins électroniques de portail, et les réflecteurs à base de miroirs garantissent l’entretien et le coût des pièces à long terme. « La durée de vie est estimée à 40 ans », indique Daniel Winninger. La dotation va permettre de financer la certification auprès du Centre scientifique et technique du bâtiment.

Cinq bourses d’études

Enfin, cinq bourses d’études d’un montant total de 30000 euros ont été attribuées. Elles concernent :

- Une étude complémentaire sur la modélisation des escaliers sur coûtes catalanes « suspendus » à vide central.

- L’effet des incertitudes des matériaux sur la dégradation progressive des structures sollicitées sous chargement extrêmes.

- Les enduits au plâtre à Paris et en Ile-de-France dans un contexte de restitution de l’aspect originel des façades.

- L’influence des propriétés rhéologiques des bétons autoplaçants sur la durabilité de leur couche superficielle.

- La créativité et l’innovation technique des projets en terre en Europe et dans le monde.

Pour cette édition 2014, le grand jury a reçu près de 200 dossiers, « tous de très bonne facture » a tenu à souligner Francis Guillemard, professeur au Cnam et président du mécénat. L’édition 2015 prendra une dimension européenne avec une version anglaise du site web de l’organisation.

Pour en savoir plus : www.besnarddequelen.com

Commentaires

250 000 euros attribués par le Mécénat Besnard de Quelen aux innovations dans l'art de bâtir

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Mener une évaluation environnementale

Mener une évaluation environnementale

Date de parution : 11/2019

Voir

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Propriétés et caractéristiques des matériaux de construction

Date de parution : 11/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur