En direct

« 24 % d'investisseurs en Besson l'an passé »

le 26/01/2001  |  Haute-GaronneHéraultTravailTemps de travail

L'EXPERT Henri Guitelmacher, président de la FNPC.

Quel bilan tirez-vous de 2000 ?

HENRI GUITELMACHER : Nous avons vendu 73 000 logements, à comparer aux 80 000 que nous espérions en début d'année et aux 100 000 des années Périssol. Mais ces 27 000 logements perdus ne se retrouvent pas dans le chiffre d'affaires de la profession qui ne régresse que de 9 %.

Est-ce un effet taille ?

Les appartements sont plus grands. Mais le même logement est plus cher au mètre carré.

Quelle est la part des investisseurs ?

Nous dénombrons 31 % d'investisseurs dont 24 % en Besson.

N'est ce pas plus que prévu ?

Le deuxième semestre a été bien meilleur que prévu pour le Besson. Dans des villes comme Toulouse ou Montpellier, 80 % des ventes sont en Besson... mais en Ile-de-France, on tombe à 12 %. Hors Ile-de-France, le Besson remonte à 29 %.

On retrouve les 30 % d'investisseurs traditionnels ?

Dans le pourcentage global, il y a d'énormes disparités régionales. Les villes où l'on trouve des scores autour des 70 et 80 % font monter la moyenne.

Quel autre enseignement tirez-vous de l'année ?

Au sein des investisseurs en Besson, on dénombre entre 70 et 80 % de primo-investisseurs. On peut imaginer qu'il s'agit de seniors se constituant une retraite complémentaire.

Quel a été le prix moyen d'un appartement en 2000 ?

Le mètre carré a pris 8 à 10 % entre 1999 et 2000 à 12 000 francs le m2 en moyenne en province et 17 400 en Ile-de-France. Mais, c'est surtout sur les nouveaux marchés et dans les grandes villes que la hausse est perceptible.

Craignez-vous une accélération en 2001 ?

Nous avons fait des économies sur certains postes : nos frais financiers sont moins élevés que prévu ; de même, pour nos frais de communication et de publicité. Les hausses de 2001 devraient être moins fortes, car c'est en 2000 que l'on a ressenti les hausses de coût des matériaux et les 35 heures.

Et les ventes en 2001 ?

Elles devraient tourner autour des 73 000/75 000 unités, sans atteindre les 80 000 souhaitées.

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur