En direct

22,6 millions d’euros pour doper les équipements sportifs
DESSIN - 567779.BR.jpg - © La Roche-sur-Yon agglomération

22,6 millions d’euros pour doper les équipements sportifs

Fabienne Proux |  le 01/07/2011  |  Collectivités localesVendéeFrance entière

La-Roche-sur-Yon -

«Il s’agit des plus gros projets du mandat », assure Pierre Régnault, président de La Roche-sur-Yon agglomération. La communauté d’agglomération yonnaise va injecter 22,6 millions d’euros hors taxes dans trois opérations visant à compléter l’offre de bassins de natation municipaux, rénover la patinoire, et « conforter le sud du territoire » avec la construction, à Saint-Florent-des-Bois, d’une piscine de 2 700 m 2 (6,8 millions d’euros HT).

Préserver l’eau et l’environnement

L’équipement, sous maîtrise d’œuvre de l’architecte parisien Gilles Leverrier, sera équipé d’une toiture végétalisée, de deux chaudières à bois et de divers systèmes pour économiser l’eau, de façon à respecter les normes en vigueur en matière de protection de l’environnement.
Dès cette piscine en service, en juin 2013, les travaux d’extension et de restructuration intégrale de la piscine Arago, à La-Roche-sur-Yon, pourront être lancés. Cet important chantier, estimé à 12 millions d’euros HT, fait l’objet d’un concours à maîtrise d’œuvre clos en fin d’année. Au total, il s’agira de repenser les espaces annexes (accueil, vestiaires, sanitaires, pôle sportif…), et de prévoir des aménagements extérieurs. Côté natation, il est prévu d’ajouter un bassin extérieur accessible depuis l’intérieur « par un sas aquatique » et de créer un espace de jeux d’eau, soit au total de 6 000 m 2 d’équipements.

Développement durable

« Le projet devra prendre en compte les notions de développement durable et d’énergie renouvelables, notamment de récupération des énergies thermiques produites par la patinoire », prévient Pierre Régnault. Dès cet été, la patinoire mitoyenne de la piscine Arago fera l’objet d’une importante opération de modernisation (toiture, isolation) et de remise aux normes pour remplacer le système de refroidissement au fréon, totalisant 3,8 millions d’euros HT de travaux.

Commentaires

22,6 millions d’euros pour doper les équipements sportifs

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur