En direct

2019 sera-t-elle une année noire pour le marché du logement neuf ?
2019, une année noire pour le marché du logement neuf? - © ©Calado - stock.adobe.com

2019 sera-t-elle une année noire pour le marché du logement neuf ?

S.V. |  le 03/12/2018  |  ConjonctureLogementCrédit immobilierConjoncture immobilier Constructeur de maison individuelle

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Conjoncture
Immobilier
Logement
Crédit immobilier
Conjoncture immobilier
Constructeur de maison individuelle
Promoteurs immobiliers
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

Avec une potentielle remontée des taux de crédit en 2019, l’immobilier neuf pourrait connaître une forte baisse de ses ventes, l’année prochaine. La conséquence de nombreux signes avant-coureurs, déjà visibles dans les ventes en baisse chez les promoteurs et, surtout, les constructeurs de maisons individuelles. 

Après deux années exceptionnelles, les taux de crédit immobilier pourraient-ils remonter ? Alors que 2017 et 2018 ont constitué d’excellents millésimes pour le marché de l’immobilier, 2019 reste encore très incertaine. C’est l’opinion partagée par le courtier Cafpi (8,5 milliards d’euros de volumes de crédits en 2018). Avec la hausse des prix dans le neuf comme dans l'ancien, le risque d’une remontée des taux de crédit pourrait affecter une partie de la clientèle, notamment les primo-accédants.

A l’origine de cette inquiétude : la fin de la politique de Quantitative Easing de la Banque centrale européenne (BCE), destinée à racheter la dette des Etats dans la zone euro, au cours du premier semestre 2019. Une fin qui pourrait également marquer le début d’une remontée des taux directeurs au cours du deuxième semestre de l’année prochaine. « Ces éléments de conjoncture aboutiraient, dans le pire des scénarios, à une hausse de 0,5% des taux de crédit, toutes durées confondues », souligne Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi. Avec, pour conséquence directe, la perte de 10% des clients primo-accédants, selon le courtier en crédit.

Des réservations en baisse

Cette alerte vient s’ajouter à un ensemble d’éléments défavorables au sein du marché de l’immobilier neuf. A commencer par des chiffres de la commercialisation en forte baisse. Entre juillet et septembre 2018, le nombre de logements réservés a baissé de 8,9% par rapport à le même période en 2017 à 27 400 unités, selon les chiffres du ministère de la Cohésion des territoires. Ce recul est plus marqué dans l’individuel (-21,4%) que dans le collectif [...]

Cet article est réservé aux abonnés Moniteur, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

2019 sera-t-elle une année noire pour le marché du logement neuf ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

L'expertise immobilière en 50 fiches pratiques

Date de parution : 09/2018

Voir

Traité des baux commerciaux

Traité des baux commerciaux

Date de parution : 12/2017

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur