2018, année de consolidation pour Loxam
Loxam

2018, année de consolidation pour Loxam

Yannick Le Goff |  le 20/03/2019  |  Matériel de chantierNégoce quincaillerie outillage

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Négoce
Matériel de chantier
Négoce quincaillerie outillage
Valider

En 2018, Groupe Loxam a notamment profité de la bonne orientation des marchés du Bâtiment et des Travaux Publics  en France qui représente encore près de 60% de l’activité totale. Objectif 2019 : maintenir le rythme, malgré le ralentissement attendu du côté du logement neuf dans l’Hexagone...

L’an dernier à la même époque, pour le compte de son exercice 2017, Groupe Loxam présentait un taux de croissance record de 48% par rapport à l’exercice 2016. L’exercice 2018 aura été beaucoup moins flamboyant puisque le taux de croissance s’est finalement affiché à 8% pour un chiffre d’affaires consolidé d’1,5 milliard d’euros. Progression due, dans des proportions à peu près équivalentes, à la croissance interne et externe (deux acquisitions en 2018).

Deux explications à ce ralentissement : d’abord, un très net essoufflement des marchés du bâtiment et des travaux publics au niveau européen, mais aussi et surtout des opérations de croissance externe qui ont été beaucoup moins nombreuses en 2018 qu’en 2017. « En 2018, le souci d’intégrer correctement toutes les acquisitions effectuées en 2017 a clairement dominé » a déclaré en substance Gérard Deprez, Président directeur général du 5e loueur mondial.

Pour 2019 et au niveau global, Loxam peut au moins compter sur deux atouts : d’abord celui des perspectives de croissance du secteur européen du BTP qui, même en ralentissement, restent positives ; ensuite sur le dynamisme naturel de la prestation locative qui reste bien orientée partout en Europe, offrant des perspectives supérieures à celles de la construction et du PIB. Pour ce qui concerne l’Hexagone, le principal nuage à l’horizon est bien sûr celui du ralentissement, voire de la crise du marché du logement neuf. D’où l’objectif 2019, pour l’ensemble du Groupe, de maintenir le même niveau de croissance organique, soit environ 4%.

Du côté du réseau d’agences, la densité actuelle (495 agences Loxam dans l’Hexagone à ce jour) ne devrait pas beaucoup évoluer dans les années qui viennent. L’année 2018 ayant été surtout marquée par le développement du format Loxam City qui compte désormais 15 points de vente parisiens, essentiellement situés dans les arrondissements extérieurs de la capitale.

Les évolutions ont été beaucoup plus nettes (en 2018 et encore tout récemment) du côté des « agences partenaires », ces points de vente hébergés par de grandes enseignes du Négoce et de la GSB. A fin 2017, Loxam en comptait 400 en Europe. Elles sont aujourd’hui près de 500 rien que dans l’Hexagone. Intérêt majeur et évident de ces points de vente pour Loxam : ils garantissent une proximité inégalable avec le bricoleur et le professionnel…  Ces derniers mois, les ouvertures ont donc été nombreuses dans de nombreuses enseignes telles que Leroy Merlin, Mr Bricolage ou Raboni.

Commentaires

2018, année de consolidation pour Loxam

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur