En direct

2012-2013 : deux années au ralenti pour le secteur de la construction au niveau mondial

Frédérique Vergne |  le 21/06/2012  |  EntreprisesInternationalEurope

Une analyse de l’assureur-crédit Euler Hermes sur le secteur de la construction au niveau mondial montre que l’activité devrait enregistrer une croissance de 2% en 2012, mais essentiellement portée par les pays émergents.  En France, les entreprises vont voir leur rentabilité s’éroder.

En préambule de son étude « Quelles fondations pour le secteur de la construction », rendue publique le 21 juin, l’assureur-crédit Euler Hermes rappelle que la construction occupe une place importante dans l’économie. Les acteurs politiques et financiers ont d’ailleurs souvent misé sur le secteur pour relancer la croissance. On les appellera plans de relance (en France : 1,8 Md €, en Chine : 12 Mds€) ou plans d’investissements (Brésil 2001/2014 : 660 Mds € pour le réseau routier et la production d’énergie) ou encore mesures de soutiens au secteur résidentiel (PTZ en France, allongement de la durée du crédit aux USA….) Nombre de pays ont mis en place des actions pour doper le secteur. Mais ces aides de soutien, qui ne sont pas sans conséquences – comme le montre la flambée des prix de l’immobilier observée sur la période 2000-2010 dans de nombreux pays, coûtent cher, relève la société Euler Hermes.
« Ces politiques économiques ont souvent un coût élevé. Aujourd’hui, il devient difficile de les actionner du fait de la dette des États et des conditions de financement des ménages, » souligne Ludovic Subran, chef économiste de Euler Hermes. « Le coup de frein sur les politiques de soutien se fait sentir dans tous les pays développés et de manière particulièrement aiguë dans les pays du sud de l’Europe. Ces évolutions confortent le déplacement du centre de gravité du secteur de la construction vers les pays émergents où les perspectives de croissance sont beaucoup plus favorables. Pour les entreprises françaises qui n’ont pas accès à ces marchés, 2012 et 2013 seront de nouveau des années de grande vulnérabilité. »

A la dette des Etats, s’ajoute la dette des ménages. L’étude indique ainsi que l’augmentation du ratio de dette hypothécaire dans les pays occidentaux réduit les marges de manœuvre pour plusieurs années. Ce ratio atteint 85% du PIB au Royaume-Uni, 76,5% aux Etats-Unis, 41% en France. Les leviers que représentaient l’allongement de la durée des prêts ne peuvent plus être actionnés (durée des prêts jusqu’à 50 ans en Espagne). En France, la durée moyenne est de 17 ans, mais 16% des prêts se font désormais sur des périodes comprises entre 25 et 30 ans. Autre constat : depuis 2000, les revenus progressent moins vite que les prix des logements dans la plupart des pays.

Dynamisme des pays émergents

Dans cet horizon plutôt sombre, l’assureur-crédit table, pour cette année, sur un indice d’activité de la construction (en volume) en hausse de 2% au niveau mondial, grâce au dynamisme des pays émergents (Chine +8,9% ; Inde +6,7% ; Brésil +6,6%).  Rien d’étonnant au regard du taux d’urbanisation très bas de ces pays. A titre d’exemple, le déficit de logements est estimé à 24 millions en Inde. Il est de 10 millions de logement au Brésil où une grande part de l’habitat urbain est à reconstruire.

Sur la zone euro, en revanche, l’indice est attendu en baisse (-1,2%), en grande partie à cause des pays méditerranéens : - 2,6% en Grèce et - 4,5% en Espagne où l’explosion de la bulle immobilière laisse des traces durables. D’autres pays européens affichent encore des progressions, toutefois modestes : France +0,2% ; Royaume-Uni +0,4%, Allemagne +0,7%. Avec un indice en hausse en 2012 (+1,8%), les États-Unis confirment leur sortie progressive de la crise.

Erosion de la rentabilité des groupes européens et américains

Dans ce contexte économique difficile, les entreprises du secteur sont confrontées à une baisse de leur rentabilité. Si celle des grands groupes européens et américains reste supérieure à celle des groupes asiatiques, elle s’érode néanmoins année après année. Les groupes européens ont vu leur rentabilité reculer de 1,4 point en deux ans. Celle des entreprises françaises est attendue en baisse en 2012 à 3,4% du chiffre d’affaires.

« Le tissu français du BTP, composé d’une majorité de petites entreprises, est fragile. Confrontées à une stagnation de l’activité, à des tensions sur les prix et au coût élevé des matières premières, certaines entreprises n’ont pas la solidité financière qui leur permettrait de résister. En conséquence, la sinistralité, déjà très haute en 2011, va continuer d’augmenter en 2012. Nous prévoyons en France 15 000 défaillances d’entreprises dans le secteur cette année,» note Didier Moizo, conseiller sectoriel de Euler Hermes.

S’il n’y a pas beaucoup de raisons de se réjouir, le groupe avance quand même quelques relais de croissance pour le secteur de la construction, notamment  la rénovation du parc existant. 80% des bâtiments ne sont pas aux normes environnementales et le parc de certains pays est très dégradé (75% des bâtiments existants en Russie et 40% en Pologne), indique-t-il, tout en constatant  un redémarrage en Europe de l’ouest de la construction de locaux commerciaux et administratifs (+ 7% au premier trimestre 2012).

Commentaires

2012-2013 : deux années au ralenti pour le secteur de la construction au niveau mondial

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Code pratique du patrimoine et de l’intervention sur le bâti existant

Livre

Prix : 75.00 €

Auteur : Éditions du Moniteur

Voir

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

AMC N°270 - SPÉCIAL INTÉRIEURS 2018

Presse - Vente au n°

Prix : 29.00 €

Voir

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Opérations Immobilières n°106 - Loi ELAN

Presse - Vente au n°

Prix : 37.00 €

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookiesOKEn savoir plusX