2000/2001, la "pire" année pour les usagers du rail en Grande-Bretagne

Partager

Les passagers des trains britanniques ont connu l'une des "pires" années de l'histoire du chemin de fer de ce pays depuis des décennies, avec en point d'orgue, l'accident mortel de Hatfield en octobre 2000, selon le rapport annuel de l'organisation des usagers du rail, publié vendredi 31 août 2001.
Il s'agit de l'une des "pires performances des chemins de fer britanniques depuis des décennies", a affirmé le Rail Passengers Council, l'organisme semi-public de représentation des usagers du rail, dans son rapport annuel 2000/2001.
L'accident de Hatfield (nord de Londres) "a bien montré l'état pourri des chemins de fer" et a été "le dernier épisode d'une privatisation des plus irréfléchies", a ajouté l'organisme.
"Nous avons eu probablement les pires perturbations depuis l'après-guerre et il n'y a encore aucun signe d'amélioration à court terme", a déclaré Stewart Francis, président du Rail Passengers Council.
Le déraillement d'un train de passagers, le 17 octobre 2000 à Hatfield, dû à un rail brisé, avait fait quatre morts et plusieurs dizaines de blessés.


Railtrack, la société privée chargée de l'infrastructure du réseau, avait reconnu que ce rail défectueux aurait dû être remplacé plus tôt.
Le réseau avait alors été plongé dans un véritable chaos jusqu'à Pâques, après la mise en place d'un programme de révision de toutes les voies ferrées du pays. Les liaisons ferroviaires ont en outre souffert de graves inondations à l'automne 2000.
Vendredi, la Health and Safety Executive (HSE), l'agence chargée de la sécurité dans les chemins de fer, a de son côté publié son rapport mensuel, qui montre une nette augmentation en juillet 2001 du nombre de feux rouges grillés sur les voies ferrées par rapport à juillet 2000.
Les trains britanniques ont grillé un feu rouge à 50 reprises, contre 31 fois en juillet 2000. Ces chiffres sont nettement inférieurs aux "performances" réalisées avant la mise en place de procédure de sécurité -- introduites après l'accident de Paddington en 1999 causé par un feu passé au rouge --, a souligné l'agence.
Mais elle remarque que l'attention se relâche et qu'il y a à présent "des signes manifestes d'une détérioration".

Mon actualité personnalisable

Suivez vos informations clés avec votre newsletter et votre fil d'actualité personnalisable.
Choisissez vos thèmes favoris parmi ceux de cet article :

Tous les thèmes de cet article sont déjà sélectionnés.

  • Vos thèmes favoris ont bien été mis à jour.

Sujets associés

NEWSLETTER Architecture

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS LE MONITEUR

Tous les événements

Les formations LE MONITEUR

Toutes les formations

LES EDITIONS LE MONITEUR

Tous les livres Tous les magazines

Les services de LE MONITEUR

La solution en ligne pour bien construire !

KHEOX

Le service d'information réglementaire et technique en ligne par Afnor et Le Moniteur

JE M'ABONNE EN LIGNE

+ 2 500 textes officiels

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS

Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil