En direct

20 %

le 15/09/2008  |  International (hors U.E)France entièreEurope

C’est approximativement la part des importations de bois de l’Union européenne qui proviendraient de sources illégales ou suspectes, selon un récent rapport de WWF. À titre d’exemples, 40 % des produits forestiers issus d’Asie du Sud-Est sont concernés ; 30 % pour ceux d’Amérique latine et 36 à 56 % pour les bois africains. Parmi les importateurs de bois et produits forestiers d’origine illégale, la France occupe le sixième rang européen. En cause selon l’étude : l’inefficacité actuelle du règlement Flegt au niveau de l’Union. Dans les mois à venir, Bruxelles devrait faire une série de propositions à ce sujet.

Cet article est réservé aux abonnés Négoce, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Commentaires

20 %

Votre e-mail ne sera pas publié

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur