En direct

19,5% de la consommation électrique française est d'origine renouvelable
Eoliennes - © © Tétard Olivier - CC Flickr

19,5% de la consommation électrique française est d'origine renouvelable

T.L. |  le 12/02/2015  |  Energies renouvelablesFrance entière

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Energie
Energies renouvelables
France entière
Valider

Dans leur rapport 2014 sur l'électricité renouvelable publié jeudi 12 février, RTE, le SER, ERDF et l'ADEef constatent une hausse du parc éolien, photovoltaïque et biomasse. Le parc hydraulique reste pour sa part stable.

En 2014, les énergies renouvelables (EnR) ont représenté 19,5 % de la consommation électrique française. Près des deux tiers (61%) de cette production, est d'origine hydraulique, 22% provient de l'éolien, le reste se répartit entre le solaire photovoltaïque et la biomasse. C'est les résultats publiés jeudi 12 février dans le panorama annuel de l'électricité renouvelable élaboré par RTE, le syndicat des énergies renouvelables (SER), ERDF et l'Association des distributeurs d'électricité (ADEeF).

Cette publication paraît plus d'une semaine après celle d'Observ'ER, qui avait pour sa part souligné que l'objectif de 27% de renouvelable dans la consommation d'électricité fixé par la France en 2020 ne sera pas atteint. Selon cet observatoire des énergies renouvelables, il situera plutôt entre 20 et 22%. Damien Mathon, délégué général du SER rappelle que les chiffres publiés dans le panorama sont « factuels » et « n'engagent aucun avis prospectif ». S'il observe un « redressement de l'éolien terrestre » et une « année plutôt bonne pour le solaire », il estime lui aussi que les « objectifs de 2020 ne seront pas atteints ».

La production d'électricité renouvelable a cependant augmenté de 2% entre 2013 et 2014.

L'éolien, le photovoltaïque et la biomasse en hausse

Dans les détails, le parc éolien français s'élève aujourd'hui à 9 120 mégawatts (MW), avec 963 MW supplémentaires raccordés aux réseaux en 2014, soit une progression du parc installé de 12 % en un an. Avec une production de 17 térawattheures (TWh), l'énergie éolienne fournit, en 2014, 3,7 % de la consommation électrique française. La reprise des raccordements annuels, après plusieurs années de croissance ralentie, est liée aux mesures de simplification des procédures administratives encadrant son développement.

La puissance des installations photovoltaïques raccordées au 31 décembre 2014 s'élève à 5292 MW. Avec 927 nouveaux MW contre 639 MW durant l'année 2013, le parc progresse de 21 %. Le photovoltaïque produit 5,9 TWh, soit 1,3 % de la consommation électrique française. Cette évolution correspond, en particulier, à la mise en service d'installations de grande puissance lauréates des premiers appels d'offres, et ne préjuge pas de la tendance 2015.

Le parc de la filière bioénergies électriques est de 1 579 MW. Il se compose d'installations fonctionnant à partir de déchets ménagers, de biogaz, de bois-énergie et autres biocombustibles renouvelables, ainsi que de déchets de papeterie. La production renouvelable de la filière bioénergies au 31 décembre 2014 s'élève à 5 TWh soit une hausse de 8,4 % par rapport à l'année précédente. Elle représente 1,1 % de notre consommation électrique en 2014.

Le parc hydraulique reste stable, avec 25 391 MW de capacités installées. Avec une production de 63 TWh, le niveau de la production hydraulique renouvelable est le plus fort de la décennie écoulée après celui de 2013 et a constitué 13,5 % de la consommation électrique française.

Objectif de 32% en 2030

La loi pour la transition énergétique et la croissance verte, en cours d'examen au Sénat, fixe un objectif de 32 % d'énergies renouvelables en 2030. Elle prévoit des mesures qui visent à favoriser le rythme de développement des filières d'EnR et celui des réseaux électriques de transport et de distribution nécessaires pour leur bonne insertion.

« Pour répondre à ces objectifs, et permettre à la France de disposer d'une électricité économique, propre et sûre, les réseaux doivent poursuivre leur renforcement, nécessaire à l'intégration de sources de production renouvelable », conclut le rapport.

Commentaires

19,5% de la consommation électrique française est d'origine renouvelable

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Le Moniteur n°6000 du 26 octobre 2018

Date de parution : 10/2018

Voir

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

L’assainissement-démantèlement des installations nucléaires

Date de parution : 04/2018

Voir

Montage et exploitation d’un projet éolien

Montage et exploitation d’un projet éolien

Date de parution : 05/2016

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur