En direct

15 milliards d’euros de travaux ferroviaires pour moderniser le réseau

T.B. |  le 19/09/2013  |  EtatTravaux sans tranchéeEuropeNordInternational

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Transports
Etat
Travaux sans tranchée
Europe
Nord
International
Landes
Savoie
Pyrénées-Atlantiques
Valider

Comme réclamé par le gouvernement, Réseau ferré de France a annoncé, le 19 septembre, un grand plan de modernisation du réseau. Avec à la clé, un investissement de 15 milliards d’euros sur six ans.

 Le 15 octobre 2012, à la suite de la remise du rapport de l’École Polytechnique Fédéral de Lausanne (EPFL) sur l’état du réseau ferré national (lire notre article), Frédéric Cuvillier a réclamé à Réseau ferré de France (RFF) un «grand plan de modernisation du réseau» (GPMR). C’est aujourd’hui chose faite.

RFF annonce un investissement de 15 milliards d’euros sur 6 ans, soit 2,5 milliards par an. Selon le gestionnaire d’infrastructures, et conformément aux recommandations du rapport de la commission Mobilité 21 publié en juin, le GPMR portera prioritairement sur le réseau existant, en particulier en zone dense et sur les nœuds ferroviaires. Jacques Rapoport, le président de RFF, indique que «l’ambition du GPMR consiste à offrir aux Français un réseau modernisé, fiable et confortable. Ce sera la mission principale du futur gestionnaire d’infrastructures unifié (GIU) dont la création sera prochainement présentée au Parlement».

Selon RFF, le GPMR constitue une nouvelle approche, partant des besoins et de la demande des usagers (niveaux et nature de service ferroviaire) pour proposer des réponses plus efficaces en matière de maintenance et de modernisation du réseau.  L’entreprise va à présent s’engager dans la déclinaison territoriale de ce plan, en lien avec les différentes parties prenantes et en particulier avec les régions, autorités organisatrices des transports.

Deux nouvelles autoroutes ferroviaires sur les rails

Le 18 septembre, le ministre délégué chargé des Transports a annoncé la création de deux nouvelles autoroutes ferroviaires. La première reliera la Côte d’Opale (Calais) à la Côte Vermeille (Le Boulou) et sera opérationnelle en 2015. La seconde, baptisée autoroute ferroviaire Atlantique, reliera Lille (terminal à Dourges dans le Pas-de-Calais) et Bayonne (terminal à Tarnos dans les Landes). Elle sera mise en service au début de 2016, pour un investissement de 400 millions d’euros (dont 100 millions pour les wagons, le solde étant destiné à l’infrastructure et aux plateformes multimodales). «Le lancement de ces deux nouvelles autoroutes ferroviaires illustre la volonté du gouvernement de relancer le fret ferroviaire et le ferroutage en développant des services innovants. Ce sont des projets concrets, qui permettent à la fois de réduire le nombre de poids lourds sur nos axes routiers et autoroutiers, et donc de réduire la pollution de proximité et les émissions de gaz à effet de serre, tout en soutenant l’emploi dans le secteur de l’industrie ferroviaire et en permettant des créations d’emplois pérennes», a indiqué Frédéric Cuvillier. Pour rappel, deux autres autoroutes ferroviaires existent déjà. La première fait la jonction entre Bettembourg (Luxembourg) – Le Boulou (Pyrénées Orientales) et l’autre va de Torbassano (Italie) à Aiton (Savoie). Elles affichent toutes les deux un trafic en croissance.

Commentaires

15 milliards d’euros de travaux ferroviaires pour moderniser le réseau

Votre e-mail ne sera pas publié

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

170 séquences pour mener une opération de construction

170 séquences pour mener une opération de construction

Date de parution : 01/2020

Voir

55 outils pour la conduite de chantier

55 outils pour la conduite de chantier

Date de parution : 01/2020

Voir

Construire avec le bois

Construire avec le bois

Date de parution : 12/2019

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur