En direct

143 240 habitants - Jean-Claude Boulard mise sur les projets porteurs de recettes

Fabienne Proux |  le 11/04/2014  |  Collectivités localesSarthe

Sommaire du dossier

  1. 166 242 habitants - Hubert Falco poursuivra la recomposition du centre-ville
  2. 115 879 habitants - Jean-Louis Fousseret combattra la précarité énergétique
  3. 439 553 habitants - Jean-Luc Moudenc lancera une 3e ligne de métro
  4. 105 382 habitants - Laurent Hénart devra faire battre Nancy Grand Cœur
  5. 118 238 habitants - Jean-Marc Pujol à la reconquête de la Têt
  6. 113 128 habitants - Yvon Robert fait le choix des écoquartiers
  7. 157 424 habitants - Eric Piolle infléchira les grands projets d’urbanisme
  8. 2 274 880 habitants - Anne Hidalgo vise les 10 000 logements par an
  9. 268 244 habitants - Philippe Saurel veut « réparer la ville »
  10. 134 860 habitants - Olivier Bianchi défend l’emploi BTP et rejette les PPP
  11. 107 762 habitants - Didier Paillard repensera le centre-ville
  12. 272 222 habitants - Roland Ries maintiendra le cap vers le Rhin
  13. 235 891 habitants - Alain Juppé veut construire 3 000 logements par an
  14. 110 351 habitants - Jean Rottner accélérera la reconversion des friches
  15. 140 138 habitants - Emile-Roger Lombertie rêve d’un barreau LGV
  16. 148 803 habitants - Christophe Béchu revoit à la baisse les grands projets
  17. 208 033 habitants - Nathalie Appéré joue la carte des grands équipements
  18. 151 672 habitants - Alain Millot développera la construction sociale
  19. 184 984 habitants - Arnaud Robinet renonce à requalifier l’ex-autoroute A4
  20. 491 268 habitants - Gérard Collomb lancera dix grands projets au cours de son troisième mandat
  21. 137 027 habitants - Brigitte Fouré enterre le dossier du tramway
  22. 148 179 habitants - Jean-Paul Fournier parie sur le tram
  23. 175 203 habitants - Gaël Perdriau redéfinit les priorités d’aménagement
  24. 116 220 habitants - Pierre-Christophe Baguet à fond sur l’île Seguin
  25. 179 783 habitants - Edouard Philippe s’attaque à l’exode démographique
  26. 63 148 habitants - Nicolas Daragon renonce à enfouir l’autoroute
  27. 859 367 habitants - Jean-Claude Gaudin veut bâtir une métropole euroméditerranéenne
  28. 108 793 habitants - Joël Bruneau reporte le nouveau tramway
  29. 134 633 habitants - Serge Babary veut redynamiser le centre-ville
  30. 87 906 habitants - Alain Claeys mise sur les transports et la rénovation urbaine
  31. 348 195 habitants - Christian Estrosi face au défi des transports
  32. 119 962 habitants - Dominique Gros approfondira les mutations urbaines
  33. 233 214 habitants Martine Aubry maintiendra le cap sur les investissements
  34. 287 845 habitants - Johanna Rolland table sur la transition énergétique
  35. 104 282 habitants - Georges Mothron privilégiera la baisse d’impôts
  36. 140 547 habitants - François Cuillandre pousse la cité internationale
  37. 143 240 habitants - Jean-Claude Boulard mise sur les projets porteurs de recettes
  38. 114 185 habitants - Serge Grouard abandonne les «grands travaux»
  39. 144 274 habitants - Maryse Joissains va fluidifier la circulation
  40. 92 078 habitants - Cécile Helle relancera le logement social
  41. 43 539 habitants - Gilles Simeoni conduira des chantiers structurants
  42. 67 477 habitants - Laurent Marcangeli va libérer du foncier
  43. 103 068 habitants - Patrice Bessac agira sur le prix de l’habitat
Le Mans -

Alors qu’il s’apprête à inaugurer les deux derniers grands chantiers de son précédent mandat - l’espace culturel Les Quinconces et la deuxième ligne de tramway - Jean-Claude Boulard (PS) peut se satisfaire d’avoir bien équipé sa ville avant la période de vaches maigres. « Sur le précédent mandat, je disposais de 10 millions d’euros de marge d’autofinancement nette par an, rappelle-t-il, j’ignore quel en sera le montant en 2015. » Seuls l’entretien et la rénovation de l’existant sont assurés.

« Les petits équipements de proximité devront être étalés dans le temps », prévient le maire, qui mise désormais sur les équipements porteurs de recettes. « Ce seront à l’avenir les seuls investissements significatifs qui pourront être réalisés car financés en partie par une SEM d’aménagement telle que Le Mans Evénements. » Une des solutions envisagées pour espérer créer un centre des congrès sur le nouveau quartier Novaxud.

PHOTO - 787563.BR.jpg
PHOTO - 787563.BR.jpg
Son parcours

Profession : haut fonctionnaire
Depuis 1983 : président de Le Mans Métropole
Depuis 2001 : maire du Mans

Éditions du Moniteur Le Moniteur boutique

Code des juridictions financières

Code des juridictions financières

Date de parution : 12/2018

Voir

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

De l'immeuble de bureau aux lieux du travail

Date de parution : 12/2018

Voir

Le ravalement

Le ravalement

Date de parution : 12/2018

Voir

Accéder à la Boutique

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur