En direct

1/4 Entretien avec Pierre-Eric Spitz Directeur des affaires juridiques de la Ville de Paris La Ville de Paris va informatiser tous ses marchés

Propos recueillis par Cyrille Emery » |  le 02/08/2007  |  ParisApprentissage BTPCommande publiqueMarchés publicsPassation de marché

Ma newsletter personnalisée

Ajouter ce(s) thème(s) à ma newsletter personnalisée

Paris
Apprentissage BTP
Commande publique
Marchés publics
Passation de marché
Réglementation
Valider
Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement lemoniteur.fr - édition Abonné

La Ville de Paris est l’un des plus gros acheteurs publics français : elle passe chaque année plus de 12 000 marchés, dont 1 200 à l’issue de procédures formalisées, le tout pour plus de 2 milliards d’euros. Pour maîtriser au mieux ses achats, elle s’est engagée, en janvier 2006, dans un projet ambitieux, dénommé « EPM » (Elaboration et passation des marchés). Pierre-Eric Spitz, magistrat administratif de formation, nous explique le défi que la Ville s’est lancé.

Quel est le constat qui vous a amené à concevoir le projet EPM ?

Le projet EPM est né de quatre constats. Tout [...]

Cet article est réservé aux abonnés, abonnez-vous ou connectez-vous pour lire l’intégralité de l’article.

Déjà abonné

Saisissez vos identifiants

Mot de passe oublié ?
Se connecter

Pas encore abonné

En vous abonnant au Moniteur, vous bénéficiez de :

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index

Les bonnes raisons de s’abonnerAu Moniteur

  • La veille 24h/24 sur les marchés publics et privés
  • L’actualité nationale et régionale du secteur du BTP
  • La boite à outils réglementaire : marchés, urbanismes, environnement
  • Les services indices-index
Je m’abonne
Supports Moniteur
Ajouter Le Moniteur à l'écran d'accueil