Visite virtuelle du projet de Francis Soler pour la Philharmonie de Paris (non retenu)

19/09/2008 | |
| Projets

«La Philharmonie de Paris se présente sous la forme d'un immense voile blanc opalescent, qui, s'inscrivant avec souplesse dans un mouvement circulaire fluide et sans repère, délie sa forme plissée depuis le sommet de l'ouvrage jusqu'au sol comme une suite sans fin. Deux parois opaques et légèrement plissées en constituent l'enveloppe musicale. Avec des plis plus larges, deux parois légères et tissées, dont les limites ne peuvent être véritablement définies, construisent l'architecture visible des lieux de la symphonie. La plus extérieure d'entre elles est tressée comme un filet d'acier. Elle porte les éclairages nocturnes et l'affichage des concerts, les protections sonores et les énergies nouvelles. Elle saisit l'espace de la musique et projette au-dessus de la Porte de Pantin et du boulevard périphérique sa géométrie abstraite.» Extrait de la notice architecturale rédigée par Francis Soler à l'occasion du concours de maîtrise d'œuvre pour la salle philharmonique de Paris au printemps 2007.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X