Le pont-rail, pratiquement dans sa position finale.

04/12/2017 | |
| L'Actu

L’ancien talus a été déversé entre les files de ripage. Le déplacement commencé à 2h18 du matin s’est terminé à 9h58. L’ouvrage de 3 000 t a glissé sur six selle grâce à un revêtement en Ipalen. Il a été entraîné par trois câbles reliés à des vérins.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X