Carte blanche à Bruno Fortier : « Accepter que la ville soit un monde »

11/07/2011 | |
| Profession

Dans le cadre de leur cycle de conférences « Ambiances urbaines », le CSTB et Archinov - après Michel Cantal-Dupart, Christian Devillers, Jacqueline Osty, Alexandre Chemetoff, Nicolas Michelin et Michel Péna - donnent Carte Blanche à : Buno Fortier.

Grand Prix de l’urbanisme en 2002, architecte, urbaniste, historien, chercheur, enseignant et auteur de « l’amour des villes », et de « la métropole imaginaire, un atlas de Paris », Bruno Fortier porte un regard singulier sur la ville, qui se traduit en projets et chantiers un peu partout en France, de Nantes à Reims, de Paris à Nice en passant par Toulouse.
Bruno Fortier travaille depuis dix ans sur plusieurs territoires parisiens (Tolbiac-Sud, Ivry-Confluences) en même temps qu’au Havre et à Mantes. Le Paris qu’il explore a donc plusieurs échelles, et c’est de cette ville-monde dont il voudrait parler au cours de ce débat.

Reportage : Yves Denoyelle

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X