Urbanisme - aménagement Prorogation d’un permis

Une modification de doctrine administrative ne constitue pas une « évolution défavorable des prescriptions d’urbanisme »

Retrouvez ci-dessous l’une des trois décisions de jurisprudence commentées dans le magazine Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment n° 5871.

Une société a obtenu le permis de construire sept éoliennes par un arrêté préfectoral de 2007. En 2010, elle a demandé la prorogation du permis, en application de l’article R. 424-21 du Code de l’urbanisme (CU) qui permet de demander des prorogations « si les prescriptions d’urbanisme et les servitudes administratives de...

Vous devez être abonné au Moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X