Urbanisme - aménagement

Réalisation d’une infrastructure ferroviaire entre Paris et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle

Ordonnance n°2016-157 du 18 février 2016
• Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer, en charge des relations internationales sur le climat
• JO du 19 février 2016 – NOR: DEVT1526122R

Le projet « Charles de Gaulle Express » ou « CDG Express » vise à réaliser une infrastructure ferroviaire entre Paris et l’aéroport Paris-Charles de Gaulle, communément appelé Roissy-Charles de Gaulle, adaptée aux besoins des passagers aériens.
Contrairement à d’autres aéroports internationaux, l’aéroport Paris-Charles de Gaulle ne bénéficie actuellement pas d’une desserte dédiée, obligeant les passagers aériens à emprunter la route (les autoroutes A1 et A3, qui sont déjà parmi les axes les plus chargés d’Ile-de-France et génèrent de fortes pollutions) ou les transports collectifs (RER B), d’ores et déjà fortement saturés par les trajets domicile-travail.
Sur le fondement de l’article L. 2111-3 du code des transports, la réalisation de CDG Express a été initiée en 2006 dans le cadre d’un appel d’offres en vue de la conclusion d’une délégation de service public englobant la réalisation de l’infrastructure et l’exploitation du service de transport. Cette procédure n’a cependant pas...

Vous devez être abonné au Moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X