Commande Publique Domaine privé

Pour régulariser la vente, la commune n’avait pas à solliciter un nouvel avis du service des domaines

Mots clés : Jurisprudence

Retrouvez ci-dessous l’une des jurisprudences commentées dans le magazine Le Moniteur n° 5822.

En 2003, une commune a autorisé son maire à céder un immeuble faisant partie de son domaine privé. Cette délibération a été annulée par le juge administratif pour défaut de communication préalable...

Vous devez être abonné au Moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X