Droit Commercial

Ouverture d’une procédure collective à l’encontre du dirigeant d’une personne morale placée en redressement ou en liquidation judiciaire

DÉCISION n°2015-487 QPC du 7 octobre 2015
• CONSEIL CONSTITUTIONNEL
• JO du 09 octobre 2015 – NOR: CSCX1523779S

Selon un communiqué du Conseil Constitutionnel, celui-ci  » a été saisi le 7 juillet 2015 par la Cour de cassation d’une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) relative à la conformité aux droits et libertés que la Constitution garantit de l’article L. 624-5 du code de commerce, dans sa rédaction applicable en Polynésie française.

Les dispositions contestées permettent l’ouverture d’une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire à l’encontre du dirigeant de droit...

Vous devez être abonné au Moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X